C’est ma morphologie, et pas celle de ta mère !

Wardrobe  Architect Project 1ère partie : Morphologie et créer sa propre silhouette

Hier, Elodie a écrit un magnifique article sur la réflexion de l’essence de son propre style : faire le point sur sa morphologie, son style et ses envies. Car oui, entre les magazines de mode et les nombreux blogs couture, on se perd facilement et on ne choisit pas toujours des vêtements qui nous sont adaptés !
Je ne vais pas refaire un article sur tout ça (c’est déjà extrêmement bien expliqué sur le blog de la demoiselle citée ci-dessus), mais je vous propose un exercice pratique pour faire le point sur sa propre morphologie, et ainsi l’appliquer à chaque projet couture.

morpho1

On se regarde tous les jours dans le miroir, mais prêtons nous suffisamment attention à notre reflet ? Personnellement, je passe plus de temps à scruter mes défauts qu’à me faire des compliments. Mais voilà, pour créer des vêtements qui correspondent à notre corps, il faut d’abord apprendre à le connaître !

Alors voici un exercice très simple :
– Prenez vous en photo de plein pied en SOUS VETEMENTS (dans un miroir ou demandez à un proche. D’ailleurs ça peut se transformer en jeu très sexy avec votre partenaire, miam miam… Oula, je m’écarte du sujet là !). Cet exercice ne servira à rien si vous vous cachez derrière 5 couches de fringues !
– Imprimez cette photo (format A4 ou A5, comme ça vous arrange, mais pas trop petit non plus. Je vous rappelle que le but n’est pas de faire l’autruche mais bien d’être réaliste).
Décalquez votre silhouette sur du papier calque (pas la peine de décalquer les détails tels que les yeux ou les cheveux, on s’en fiche, ce qu’on veut c’est le corps).

(je n’avais pas de papier calque, j’ai donc utilisé du papier normal et ma table lumineuse pour décalquer sans effort. Faites avec ce que vous avez, le principe reste le même)

img155

Voilà ce que vous obtenez : la silhouette de votre corps (enfin, là c’est la mienne, mais t’as compris le principe).
Ce n’est pas la peine de partir en courant ou de déchirer la feuille ! Regardez bien ce personnage sur la feuille, c’est VOUS et VOUS SEUL !
Vous ne pourrez pas vous mettre en valeur si vous ne connaissez pas chacune de vos courbes, de vos creux, de vos lignes.
Ensuite, on fait un petit compte rendu de ce qu’on voit. Bien sûr, je ne peux pas le faire pour chacun d’entre vous, donc je vais parler de MA silhouette : j’ai une poitrine généreuse, une taille fine et marquée, de bonnes poignées d’amour, une putain de culotte de cheval, un petit ventre rond et un cul de la taille du Brésil (l’humour n’est pas obligatoire mais ça aide à faire passer la pillule !)

10945045_810930752313178_6503112238147021426_n

Bon, et maintenant on va passer aux travaux pratiques : tester les différentes formes de vêtements sur la silhouette papier.
Vous prenez d’autres feuille calques, et vous décalquez les vêtements qui vous font envie : des robes, des tshirt, dans les magazines ou chez les patrons indépendants.
Et ENSUITE, on les superpose sur notre silhouette.
C’est tout bête mais on s’aperçoit très vite des formes qui nous vont, ou non !

Je vais maintenant vous montrer 6 patrons qui me plaisent, sur MON corps : 3 qui ne me vont pas, 3 qui me vont.

* Les patrons qui ne correspondent pas à ma morphologie : voici 3 pièces qui me plaisent énormément, mais qui malheureusement ne vont pas sur les courbes de mon corps (Attention ! Je ne dénigre ABSOLUMENT PAS ces trois patrons ! Je démontre justement que, même si une pièce vous plaît, cela ne veut pas dire qu’elle est faite pour vous !)

Robe issue du livre japonais « Tuniques, robes, etc… » de Yoshiko Tsukiori
Je fantasme sur les patrons japonais depuis des années ! Mais ils ne sont pas du tout du tout adapté à mon corps, surtout cette robe : l’encolure est trop proche du cou, on ne voit pas ma poitrine, la taille n’est pas marquée, et elle arrive en dessous du genou.
Pour faire court : je ressemble à un tonneau ! Avec ma silhouette, je dois absolument bannir les coupes totalement droites, et les longueurs sous le genou (ça tasse mes jambes)

img156

Blouse « L’Indécise » de MLM Patrons.
Alors cette blouse, elle me pose un GROS problème : je la trouve absolument SUPERBE, mais elle n’est malheureusement pas faite pour moi…
L’encolure est trop poche du cou, la boutonnière écrase visuellement ma poitrine, et elle est beaucoup trop courte (elle s’arrête pile sur mes poignées d’amour, et met malheureusement en valeur ma culotte de cheval et mon ventre rond). Je tiens néanmoins à ajouter un point positif : la taille est marquée.

img157

Robe « Viviane » de République du Chiffon.
Raaahhh que j’adore les années folles ! Mais je pense que j’aurais été bien malheureuse car mes formes généreuses (autant être sympa avec soi même parfois) ne correspondent absolument pas à ce style : encolure trop proche du cou, le plastron tasse la poitrine, taille non marquée, jupe trop basse (ça tombe pile poil sur ma culotte de cheval), et la jupe est trop courte en hauteur (ça tasse ma silhouette).

img158

* Et les 3 patrons qui me mettent en valeur (ce ne sont que des robes, désolée !)

Robe « Centaurée » de Deer and Doe.
Cette robe, elle est un peu parfaite (pour moi, j’entends bien) : l’encolure est dégagée, la poitrine est mise en valeur par les découpes (et le regard est dirigé vers le corsage du coup, ça fait plaisir aux copains voyeurs !), taille marquée, jupe froncée (mais avec peu de fronces, pour éviter l’effet montgolfière), arrive au-dessus du genou.

img159

Robe « Lilou » de Tilly and the buttons.
C’est mon uniforme, une robe toute simple mais qui colle parfaitement : encolure pas trop près du cou, poitrine marquée par des pinces, taille marquée, jupe froncée mais avec peu de fronces, arrive au-dessus du genou.

img160

Robe « Georgina » de République du Chiffon (avec encolure modifiée, tuto disponible sur le blog de Clo).
Une robe pratique et chic : encolure dégagée (modification du patron d’origine), poitrine mise en valeur, ceinture qui marque la taille, jupe droite, arrive au-dessus du genou.

img161

En gros il faut que je prenne des patrons avec : l’encolure dégagée, la taille marquée, pas trop courts (pour les blouses et tshirts), et au-dessus du genou (pour les robes).

————————————————————————————————-

Voilà alors pour conclure ce long article je dirai : il faut prendre du recul avec tout ce que l’on voit ! Les réseaux sociaux nous inondent tous les jours de vêtements plus beaux les uns que les autres, c’est donc souvent très difficile de résister.
Chaque marque a son style et sa morphologie de « prédilection », ce n’est pas parce que la dernière blouse à la mode vous fait ressembler à un boudin que c’est vous qui êtes mal foutue ! Non non NON ! Nous sommes tous différents, et il est IMPOSSIBLE de créer UN vêtement qui aille à TOUT LE MONDE ! Gardez bien ça en tête, s’il vous plaît !!!
Il faut donc prendre son temps et bien étudier chaque patron en se posant les bonnes questions sur SA morphologie.

(Et encore, là je n’ai abordé que le problème de la morphologie, vient s’ajouter à ça le problème du style, de sa propre identité… Qui est le con qui a dit que la couture était un passe-temps sans prise de tête, hein ??)

———————————————————————————————————-

Vous pouvez continuez la lecture de ce projet avec la deuxième partie : Wardrobe  Architect Project 2ème partie : Trucs et astuces pour construire sa collection capsule

 

 

Publicités

61 réflexions sur “C’est ma morphologie, et pas celle de ta mère !

  1. Par hasard, j’aterris ici et, coup de bol, il se trouve que je suis ronde (grosse?) et que je couds. Donc je lis. Et je me dis, mince (lol) cet article est très intéressant
    Merci

  2. Aleluia !
    La couture, c’est aussi ça : connaître sa morphologie mieux que tous les autres mais il est vrai que c’est dur au début. J’ai eu un peu de mal la première fois que j’ai pris mes mesures : « Comment ça mes hanches sont plus large que ma poitrine .?!. C’est pas possible, j’ai du me tromper …  »
    Et puis bon, on s’accepte avec le temps.
    Merci pour cet article et cette astuce !

  3. Excellents articles avec Qué qu’on fait !
    Merci, merci, merci de m’aider à structurer mes projets tout fous qui partent parfois dans tous les sens !
    Je ne conservais depuis des années qu’un grand cahier où je dessinais toutes mes envies et réalisations ( je zappe le dessin parfois), j’y collerai désormais mon bout de chiffon.Article épinglé sur mon tableau « Couture techniques » de Pinterest.
    Je te trouve bien dure dans tes propos sur ton corps et partage la remarque de Couture Rose sur les effets de la prise de vue en contre plongée, la vraie vie a du te pouvoir de gambettes nettement plus longues. Je penserai à ce travers lors de mon portrait de pied en cap (morphologie avec des hanches généreuses, petite et dodue ).
    Longue vie à ton blog !

  4. Super ton article. J’ai à peu près la même morphologie que toi et j’adore les modèles japonais mais très compliqués à adapté à ma morphologie.
    je m’étais résumé la même chose (poitrine et taille marquées, robes ou jupes au dessus du genou –> fait beaucoup plus jeune).
    Merci

  5. Bon, bah il semblerait que mon commentaire ne soit pas passé… Donc je recommence et je te laisse le choix de supprimer celui-ci si le premier s’affiche… Je disais donc merci pour cet article qui me sera très utile. Avec ma petite taille (moins d’1m60), ma poitrine « normale », ma taille marquée, mes hanches plutôt larges et mon petit ventre rond, j’ai souvent du mal à trouver des patrons qui soient adaptés à ma morphologie et c’est parfois un vrai casse-tête pour adapter le patron. Là au moins, je saurai tout de suite ou presque si la forme me mettra en valeur ou si je ressemblerai à un vrai sac à patate 😉 Dès ce week-end, je sors le trépied pour faire la photo !

  6. Merci beaucoup pour cet article que je viens de découvrir et qui va m’être bien utile ! Avec ma petite taille (moins d’1m60), ma poitrine « normale », ma taille bien marquée et mes hanches plutôt larges (sans oublier un ventre rond), c’est toujours la croix et la bannière pour trouver ce qui me va ou pas (je n’arrive jamais à me décider si j’ai une silhouette en poire ou en sablier), d’autant plus que je dois aussi souvent faire des ajustements par rapport à la longueur. Dès ce week-end, je sors le trépied pour faire la photo 🙂

  7. Génial, je désespérais de trouver une sorte de « méthode » me permettant de coudre de façon un peu rationnelle ! Je trouve ces articles très prometteurs…. Y a plus qu’à ! Merci.

  8. je suis le blog d Elodie, et j’étais prete a me lancer dans le projet apres sa traduction… par manque de temps, et autre, je ne savais pas par où commencer … avec cet article et celui d Elodie j y vois plus clair… je vais essayer de rattrapper mon retard.;)
    super blog!

    1. Je suis contente que nos articles t’aient aidé ! Mais pas de stress hein, si tu es en retard sur le planning de Wardrobe Architect ON S’EN FOUT ! Le principal c’est que tu te construire une garde robe qui te ressemble et qui t’aille, pas la peine de s’emballer, sinon on perd tout le plaisir !

      1. Bah si on ressemblait toutes à Claudia Chiffon ce serait vachement moins drôle 😉 T’as assuré grave 😉

  9. Merci pour toutes ces astuces !!

    Pour ma part, je le faisais déjà un peu, parce que je suis très petite et je sais que quelques trucs me sont « interdit » = les jupes trop longues par exemple. Mais avec ce genre de tests, ça permet de faire des conclusions un peu plus personnelles !! 🙂

  10. Je voyais intriguée tes silhouettes sur Insta, mais c’est une idée géniale ! Merci beaucoup pour le conseil, c’est vraiment une chouette méthode ! Bon, reste plus qu’à se prendre en photo….

  11. Je découvre ton blog à travers l’article de Elo, et je te remercie pour ce super article. Je faisais comme toi au début, j’achetais beaucoup de patrons, je flashais sur certains qui pourtant n’allaient pas m’aller du tout ! Mais au fil du temps, je réfléchis beaucoup plus sur les patrons, je ne cède plus à l’achat compulsif et essaie de trouver des patrons vraiment adaptés à ma morphologie. Je vais suivre ton conseil et dessiner ma silhouette. Un grand merci pour ce partage 🙂

    1. Il y aura toujours des achats compulsifs bien sûr, nous ne somme pas des warriors ! Mais ça fait du bien de se poser deux minutes et de réfléchir doucement à notre consommation 🙂
      Je suis contente que ça te plaise !

  12. Yeahhhhhh … merci ❤
    Quand tu m'as mis sur insta que ce n'était que du simple décalage, je ne comprennais pas … maintenant c'est limpide. Merci beaucoup.
    Avec ce qui se passe sur la bloggo en ce moment ton article m'a donné envie de m'y remettre. Mais faut que je finisse mon Aubépine avant 😉
    J'ai survolé l'article qui suit. Mais je veux d'abord bien m'imprénier de celui ci avant.
    D'ailleurs une petite question (oui je suis comme ça : quand je veux un truc et que je comprends pas, je harcèle :p) : tu as ta silhouette … ok. Mais comment fais tu bien correspondre le modèle choisi … comment savoir si il est à la bonne taille ? Car pas du tout destinatrice moi 😉
    Je pense effectivement que ta technique permet de trouver les bons vêtements à notre morphologie … STOP aux diktats 😉
    (Et je vais t'avouer un truc, mais pas frapper hein, je n'ai pas pris le temps de me pencher sur ton blog, mais là je vais y plongé)

    1. Je suis ravie que mon article te soit utile !
      Les questions ne me gênent pas du tout ! Mais parfois je prends un peu de temps pour répondre (la vraie vie, toussa), et il se peut même que j’oublie ! Donc n’hésite pas à redemander si tu vois que tu n’as pas de réponse.

      Alors pour les fringues sur la silhouette, c’est de l’à peu près hein ! Moi j’ai dessiné tous les détails car j’en suis capable, mais si tu ne sais pas dessiner focalise toi sur la forme générale. Déjà, sur tous les patrons, il y a le dessin technique : ça aide à voir les lignes du vêtements. Après, je regarde sur les photos comment tombent les fringuent sur la nana : où s’arrête le décolleté, où commence la taille, etc…
      Tu peux imprimer le dessin technique, le décalquer, et le superposer sur ta silhouette : ce ne sera pas très précis bien sûr, mais tu auras une idée de l’ensemble.

      J’espère que ça t’aide !

      1. Bonjour,
        Je découvre ton blog via Clo. Je te dis bravo. cet article est super bien fait. Moi qui n’arrives toujours pas à trouver quelle est ma morphologie, je pense que là je vais y arriver. En fait, j’avais la même question que Manael donc merci pour les précisions. A bientôt. Je vais parcourir ton blog.

  13. Quel article interressant!! Je pense que je vais tenter! Meme si pour certains modeles je les aime tellement que je serais capable de les coudre alors meme que je sais qu’ils ne m’iront pas… 😆
    merci en tout cas pour ces explications, je trouve ca vraiment utile

  14. Tes photos sur IG m’ont donné envie de lire ton article. Merci beaucoup pour la technique de décalcage ! J’ai investi dans un joli cahier, et je vais me lancer ! C’est effectivement important de savoir ce qui nous va ou pas avant de se lancer dans de multiples heures de couture !

  15. Je découvre ta technique pour dessiner ta silhouette, c’est juste top !!! Merci de partager ces réflexions 🙂 je crois que je vais laisser tomber les silhouettes Polyvore pour reprendre un bon vieux crayon + carnet 😉

  16. Merci pour cet article très intéressant. J’ai aussi lu celui que tu conseilles et j’ai emmagasiné plein d’info pour mes réflexions concernant mes vêtements. J’aime beaucoup ta démonstration de ce qui te met en valeur ou non avec le dessin de silhouette. Comme tu le dis très bien, nous sommes toutes différentes et chacune à sa propre morphologie. C’est parfois difficile de trouver ce qui nous met réellement en valeur.

    1. Je ne vais pas suivre le projet de Wardrobe Architect en entier, mais ça m’a fait réfléchir sur ma façon de consommer ! Il ne faut pas oublier de se faire plaisir tout de même, mais peut être de façon moins boulimique ^^
      Et puis je trouve que ça fait du bien au moral de coudre des vêtements qui nous vont vraiment ! Rien n’est plus déprimant de passer des heures sur un vêtement et se rendre compte à la fin qu’on ressemble à un boudin dedans…
      Je suis ravie si mon article a pu t’aider en tout cas !

      PS : je viens de découvrir ton blog, très joli !

  17. Merci pour ce chouette post !! Je me demandais juste : il me semble que l’indécise par exemple necessiterait peu de modifs pour coller à ta morphologie : juste agrandir le décolleté et la rallonger un peu. Pourquoi l’écarter du coup si elle te plait beaucoup ????

    1. Contente qu’il te plaise ^^
      Ah pour l’indécise, parce qu’il faudrait retravailler le col qui comporte une pâte de boutonnage, puis également revoir le col Claudine (qui est tracé pour la forme du col initial), et pour la longueur il faudrait que j’agrandisse en trapèze et non pas tout droit. Bref, ça fait beaucoup de modifications, et pour l’instant je ne m’en sens pas capable !

  18. J’ai vraiment envie d’essayer. Je connais assez bien mon style, du moins « l’uniforme » qui me va bien et que j’aime porter : robe + collants + gilet + bottines.
    Mais le coup du design de sa silhouette me permettrait de réfléchir en amont à mes projets couture et leur résultat. Donc, je vais m’y mettre 😊

    1. Oui moi aussi je vois à peu près quelles formes me vont, mais parfois j’ai un doute, et c’est là que cet exercice s’avère être fort utile : ça me permet rapidement de me rendre compte si je fonce droit dans le mur ou non ^^

  19. L’idée est super chouette ! À part que j’imprime au boulot (pas d’imprimante à la maison) et là, ben je dois dire que je le sens moyen moyen ^^

  20. La vraie vie, les vraies femmes… Toutes différentes et toutes belles! En fait on a chacun nos complexes et on se rêve différente de ce qu’on est… Et puis j’ai découvert le Brésil. Là bas, les femmes ne sont pas spécialement bien foutues, du moins pas plus ni moins que dans un autre pays, mais ce qui est frappant c’est qu’elles s’assument et sont sensuelles, quelle que soit leur morphologie ou leur âge, et tout de suite, forcément, une femme qui rayonne ou qui pétille, ben ça ne laisse pas indifférent. Elles rigolent souvent en disant « mon secret beauté? mon sourire! ». Et hop, toutes en string/tanga sur la plage! Oui, bon, ça fait un peu publicité Nivéa raconté comme ça, mais franchement, ça donne un grand bol d’air!
    Pas évident de confronter nos envies et nos désirs à la réalité… notre moi rêvée à notre moi réelle. Mais au final, c’est un bon exercice de maturité! (Et de dessin!).
    Hier j’ai feuilleté dans une boutique un livre sur lequel j’ai failli craqué et qui est en plein dans le style rétro : Gertie’s new book for better sewing. Il y a pas mal de patrons avec de beaux décolletés et des tailles marquées, je pense que ça pourrait t’intéresser. Bon, il est en anglais par contre…
    Je voulais te dire que ça fait pas mal de temps que je te suis sur IG et j’aime beaucoup tes créations, autant couture que dessin!

    1. Merci pour ce mot !
      Oui en effet, on rêve tous de l’opposé ! J’ai une copine grande et fluette, qui rêve de mes courbes pour pouvoir mettre des robes de pin-up… Je n’avais jamais pensé avoir un corps qui faisait rêver ^^ Comme quoi, on n’est jamais contente et on se laisse stupidement aveugler par nos complexes !
      (bon par contre, le string à la plage, je le laisse aux brésiliennes haha)

      Je trouve que les vêtements nous rendent plus beaux, et qu’il est dommage de gâcher notre potentiel avec des vêtements qui ne nous sont pas adaptés. Souvent, il suffit d’un détail en plus, c’est fou !

      Ah je vais regarder le livre que tu me conseilles ! (l’anglais ne me dérange pas vraiment)

      Je vois qui tu es, et je rage souvent devant tes photos où tu es en petite robe sous le soleil (ici, il neige ! grrr….)

  21. Alors me voici enfin dans ton antre…je te suis sur instagram depuis un certain temps…non ne me cherche pas hihihi ce n’est pas le même pseudo…
    Ton projet morpho m’intéressait au plus haut point car mon corps et mon acceptation sont les raisons qui m’ont menée à la couture. Oh combien tu as raison ! Tout ne va pas à tout le monde et malheureusement dans le besoin incessant de se faire accepter beaucoup d’entre nous cèdent aux compulsions et diktats de la mode. C’est malheureusement un état de fait que l’on retrouve beaucoup sur la blogo aussi… Il faut beaucoup de courage pour se découvrir et s’accepter, s’accrocher aussi. Merci de le dire, de le montrer.
    Pour ma part les patrons colette sont ma référence…chacune les siennes hihihi. Je vais juste oser un petit conseil si tu me permets ? Oui tu es d’accord ? Pour les jolies tailles fines comme la tienne (euh comme la mienne) les fronces en tour de taille ne sont pas les plus valorisantes, des plis marqués te rendront encore plus ravissante que tu ne l’es déjà. Comme tu l’as indiqué il faut dégager ton encolure pour mettre en valeur tes seins (moi j’ai toujours trouvé trop petits les miens par rapport à mes hanches…), tu peux aussi opter pour des emmanchures qui guident les yeux vers ton port de reine… Enfin voilà je me suis permise et bien sûr tu peux m’envoyer balader (et même si j’ai pas l’air… Je dépasse allègrement les 76 kg hihihi donc pour me décoller du sol) Merci à toi pour cet article sincèrement

    1. Quel est l’intérêt d’un blog si on n’a pas de conseils ou de critiques ? (tant que c’est fait avec politesse bien sûr ^^).
      On m’a déjà dit d’essayer de me tourner vers des modèles moins froncés, et c’est vrai que je regarde ! J’ai été très agréablement surprise par la Georgina, avec seulement 4 plis autours de la ceinture. Du coup je fouille un peu partout, j’ai encore 2-3 patrons que je dois tester… Bref, même si je suis consciente de mon corps, trouver LE modèle parfait est encore une autre histoire (surtout qu’il faut que ça colle à mon style, j’adore les robes rétros et ce n’est pas forcément aisé à trouver).

      PS : Oh pétard, je viens de regarder ton blog : J’ADORE ! Le style pin-up te va à merveille, et me fait briller les yeux ! Je vais regarder de plus près les patrons que tu utilises, car ils me parlent bien !

  22. Très intéressant. Je connais mes formes, le plus dur, c’est de les accepter ! Moi je suis en X, et je me rêve Jane Birkin ! Mes deux dernières coutures ont été une cata parce que je ne me suis pas suivie, j’ai cousu pour celle que j’aurais aimé être et non pour celle que je suis !
    Je retourne à mes chers patrons Deer and Doe, au moins Eléonore patronne pour ma silhouette !

    1. Ah oui, ça l’acceptation c’est un autre problème ! Moi c’est la partie basse de mon corps avec laquelle j’ai du mal. Mais bon, j’ai découvert les patrons rétros, et ça a été la révélation ! Voilà l’explication : je suis née à la mauvaise époque ^^

  23. Merci pour cet article vraiment très bien fait. Je n’ai pas le courage de me regarder dans une glace, je ne me supporte pas alors je m’habille sans savoir ce qui me va.
    Un jour peut-être que j’y arriverai…… Ce sera un vrai bouleversement 😉

    1. J’ai eu une période assez difficile, et ma façon de m’habiller reflétait ça : j’essayais de me cacher derrière des jeans mal taillés et des tshirt larges. Et puis un jour, par hasard, j’ai essayé une robe dans un magasin. Ca a été le déclic ! Aujourd’hui je suis très coquette, toujours en robe et collants avec des jolies chaussures, je fais attention à mon corps et à ma tête… Bien sûr j’ai des complexes comme tous le monde mais j’évite de me concentrer dessus. Il suffit d’un rien pour se rendre compte que la vie est belle quand on lui sourit 🙂

  24. très sympa cet article et en effet c’est flagrant avec ton système, on voit bien ce qui te va ou moins! allez dès que j’arrive à enlever les dix couches de laines qui me soignent ma crève je m’y colle!

  25. Je suis ravie de lire ton article, je fais mes débuts en couture et suis toujours ébahie de presuqe tout alors avec cette idée je vais enfin pouvoir (surement) me restreindre à ce qui devrait me corresprondre…
    Merci pour ton super article idéal pour le goûter ! 😉

    1. Ce n’est pas facile de se situer ! J’ai une eu grande période de boulimie de patrons : il me les faillait, tous ! Et puis après on se rend compte qu’on a été bête, qu’on voulait faire comme les autres alors que la nana d’en face n’a pas du tout les même formes que nous.
      La couture ça devient vraiment comme les magazines : il faut coudre ce que les autres font, absolument ! C’est triste je trouve, on en vient à s’oublier !
      J’espère que tu vas t’éclater en tout cas, et que tu prendras du plaisir à porter ce que tu couds ! (j’te raconte pas comment on s’la pète quand on dit « ça ? Nan mais attends je ne l’ai pas acheté, c’est moi qui l’ai fait ! »

      1. Merci !! En tout cas c’est graçe à toi, Bruume… que je suis tombée dedans !!
        Bilan ce week end au programme un petit top tout simple de MLM patrons (le confortable, faut bien commencer petit niveau hein !!)
        Bref j’ai déjà hâte !!

        Continue avec tes supers articles !

  26. Je me suis toujours posée la question de savoir ce qui m’allait ou pas, tout en sachant de quelle « forme » je suis. Je pense que je vais copier ton idée, et enfin regarder mes « rondeurs » en face lol!!
    😉

    1. Arf, oui c’est vrai que mes jambes sont un poil plus courtes que dans la vraie vie hahaha ^^ (la prochaine fois je demanderai à mon voisin sexy de me prendre en photo, ça sera plus simple ! Ah non mais c’est vrai, j’ai pas de voisin sexy, merde alors…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s