CSF 2016 et autres blabla

Coucou les chatons, comment allez vous ? Aujourd’hui ce sera un article uniquement blabla, j’espère que vous aimez la lecture 🙂

Bon, on ne va pas tourner autour du pot pendant trois heures, on commence par le vif du sujet: les 5 places à gagner pour le salon Créations et Savoir-Faire, du 16 au 20 novembre 2016, à Paris Porte de Versailles.

csf2016-2

Que faut-il faire pour les gagner ? C’est simple : laisse moi un commentaire sur CET ARTICLE, et raconte moi une petite anecdote liée aux loisirs créatifs (ça peut être drôle, nostalgique, positif, etc…). Le concours se termine le dimanche 16 octobre à 23h59 (si ça c’est pas être précis !!!)

N’oublie pas de rentrer un email valide ! (pour que je puisse te contacter si tu as gagné)

Pour ma part, je serai sur le salon le jeudi et le samedi sur le stand de Laféefil (comme pour les autres fois : si je ne suis pas sur le stand, c’est sûrement parce que je suis en train de faire pleurer mon banquier sur un autre stand, et/ou que je papote avec les copines dans les allées… D’ailleurs, si vous me croisez, n’hésitez pas à venir me faire un bisou !)

———————————————————————————————

onabesoindevous

PETIT SECRET, GRAND PROJET !

Depuis cet été, je bosse sur mon grand projet de… Goodies de tricot illustrés par bibi !!! Mais comme je suis une grande froussarde, je ne voulais pas me lancer seule pour ma première vente, alors j’ai appelé mes grandes et ô combien talentueuses amies Laféefil et Wwan1 , et nous avons décidé d’organiser ensemble une vente de Noël sur Paris

SEULEMENT VOILÀ, le lieu que nous avions réservé cet été a annulé, et depuis nous n’arrivons pas à trouver d’endroit qui nous accueillerait le weekend du 10 décembre ! (Ben oui, tout le monde a réservé en avance, comme nous à la base…)

Donc, si vous connaissez un LIEU SYMPA pas trop cher (ou d’autres créateurs qui ont un lieu mais pas assez de stands), sur PARIS, le weekend du 10 décembre, CONTACTEZ NOUS !!! (On veut la faire cette vente de Noël, nanmého !!!)

PS : Néanmoins, j’ai une bonne nouvelle : d’autres copines talentueuses se joignent à nous ! Il s’agit des carnets tricotesques de In the wool for love, et les adorable gravures de Mlle Ours. Donc oui, ça ne résout PAS DU TOUT notre problème de lieu, mais plus on est de fous… 😉

———————————————————————————————

14520337_1211100102296239_4506424329666960035_n

DES EXCUSES pour mon forum Ravelry : JE SAIS qu’il est en train de mourir à petit feu, mais malheureusement je n’ai ABSOLUMENT pas le temps de m’en occuper en ce moment !!!

Il devrait reprendre vie dans quelques semaines, lorsque je lancerai mon appel aux testeuses pour mon Gilet Premier Du Nom (ceci est un nom provisoire, hein ! Je sais que beaucoup ont été déçues quand elles l’ont appris ^^)

———————————————————————————————

Ca vous dit de terminer en dessin ? C’est parti pour les tenues du jour faites main ET en dessin 🙂

 

Et comme on commence à avoir fait le tour de mon dressing, j’ai décidé de faire une autre série de dessins qui m’amuse beaucoup : une petite série d’illustrations rigolotes sur le thèmes des problèmes de la sorcière moderne (en plus ça tombe bien, on est au mois d’octobre ^^) ! Ce projet vous plait ?? J’ai des idées pour encore 3-4 autres dessins, mais n’hésitez pas à me soumettre vos propositions rigolotes, je rajouterai votre nom 🙂

 

 

PS : à très vite mes chatons 🙂

Publicités

49 réflexions sur “CSF 2016 et autres blabla

  1. Bonjour ! Bon, je m’y prends un peu à la dernière minute mais je tente ma chance pr les places ! Des anecdotes j’en ai pas mal, mais j’ai un excellent souvenir d’après midi passés avec mes meilleures amies à préparer nos faire part et autres créations pour notre mariage, beaucoup d’émotions, de plaisir partagé !
    Je croise les doigts pr que vous trouviez un lieu pour la vente de noël, n’étant pas parisienne je n’ai malheureusement pas de bon plan 😕
    Bonne fin de week end et merci pr le tirage au sort !

  2. Bonjour Charlotte,
    Je tente ma chance pour les places pour le CSF. Merci pour cette opportunité. Je ne crois pas avoir d’anecdotes tricoteuses à proprement parlé. Je tricote principalement chez moi. Je dis principalement parce que (et voilà ce que je pense être ma seule pseudo-anecdote..) je prend mon tricot à chaque fois que je rentre en France, pour les vacances et les week-end. Et pourtant ils n’avancent jamais! Je n’ai pas le temps, l’envie. Donc tous mes projets ont voyagés mais ne sont jamais sortis de leur sac sauf du fond de mon canapé!
    Je t’envoie de bonnes ondes pour ta vente de Noël. N’habitant pas en France j’attendrai avec impatience la vente en ligne 😉

  3. Bonjour Charlotte,

    Je viens de regarder ton épisode alors, comme j’ai prévu de venir au csf avec mes tricopines, je tente ma chance. Je suis très étourdie tout le temps et dans tout, Miss Boulette c’est moi! Et la couture n’est pas épargnée. La dernière en date… J’ai cousu (avec coutures anglaises sinon ce ne serait pas drôle) tout le buste Endroit contre Envers. Et je m’en suis rendue compte au moment d’ajouter la jupe alors que je l’avais essayer plusieurs fois avant sans que ça m’interpelle… Heureusement, avec de la patience, tout se corrige. ^^

    Merci beaucoup pour ce concours. J’espère que j’aurai le plaisir de te rencontrer mais ça me semble compromis d’avance, nous avons prévu d’y aller le vendredi…

    Je vais ouvrir l’oeil pour le test de ton premier gilet. Il me plait beaucoup.

    Bon week-end.

    Maggy

  4. Coucou Charlotte,

    Merci de partager tes entrées pour le salon ^^
    je n’ai pas vraiment d’anecdote tricotesque ou autre … simplement dire que c’est grâce à ma petite maman d’amour que j’ai appris à tricoter et faire du point de croix. Cette année je l’emmène découvrir l’univers du salon pour une journée. Elle me demande toutes les semaines si j’ai bien pris ma journée et si j’ai bien réservé les billets de train ^^ J’ai hâte de lui faire découvrir tout ça.
    Biz biz
    emilie

  5. « Salon création et savoirs faire ». Une madeleine qui me ramène du côté de mon adolescence entre 100 idées créatives et ma maman institutrice en institution pour enfants handicapés qui nous improvisait de magnifiques après midi de partage avec ses élèves autour diverses activités créatrices.Des bulles de bien être qui sont mon assise et un plaisir toujours renouvellé et actuel de trouver à travers les blogs ou les salons tant de créativité de douceur et de couleurs aujourd’hui.

  6. J’ai une maladie invalidante et je suis obligée de marcher avec des cannes mais elles ne sont pas très fun donc l’an passé, comme je ne pouvais pas avoir le choix de leurs couleurs (grrr!) sur un coup de colère, je me suis décidée à les customiser à ma façon et cela change ma vie. Je les ai yarnbombées au crochet avec des rayures multicolores et des pompons et c’est incroyable le retour que j’en ai. On me parle dans la rue, m’interpelle à vélo et je ne reçois que des ondes positives. Elles donnent le sourire aux personnes que je rencontre et je fais le plein d’énergie en retour. J’adore! Il faudrait que je les refasse pour le salon car elles s’usent quand même mais je ne reviendrais plus en arrière avec des béquilles basiques. Adieu la morosité!

  7. Bonjour,
    je vous contacte car j’ai peut-être un lieu pour le 10 décembre, si vous en cherchez toujours un… Dites-moi si ça peut vous intéresser. J’aime bien votre travail et celui de Mlle Ours ! A bientôt

  8. Bonjour,
    Je tente moi aussi ma chance.
    J’en profite pour vous dire combien j’apprécie vos épisodes, vos illustrations, vos projets et vos hésitations. C’est simple et en même temps clair et moi, ça me repose !
    J’irai au salon CSF le mercredi, mon « jour a moi » et de repos. Je n’aurai donc pas l’occasion de vous y rencontrer. Snif ! Par contre, j’irai au marché de Noél….pour une fois qu’il y a une rencontre sympa à Paris !
    Mon anecdote est courte et pas très originale….mais bon, la voilà :
    quand mes enfants étaient petits, j’allais au parc avec eux et mon projet tricot/crochet….un oeil sur l’ouvrage, un œil sur eux. Il n’était par rare qu’un enfant se pause devant moi en se demandant quelle était cette extra terrestre assise là sur ce banc !? S’en suivait une petite conversation qui débutait toujours par : »Qu’est ce que tu faiiiiiiiiiiis ? ». J’espère avoir suscité quelques vocations….Mes enfants rigolaient bien, pour eux c’était leur quotidien. J’ai transmis le gout de la création a ma fille et j’en suis ravie !
    Très belle journée a vous et merci pour ce concours.
    Corinne

  9. Bonjour, je tente ma chance…
    Tout d’abord, j’aime bp vos épisodes, vos illustrations, vos hésitations qui vous rendent si naturelle….cool quoi, pas de prise de tête….moi, ça me repose !
    J’irai au salon CSF le mercredi, mon « jour a moi » et de repos. Snif, je n’aurai pas l’occasion de vous y voir ! Et je viendrai aussi a votre marché de Noël. Pour une fois qu’il y a un truc sympa qui ne se passe pas en province !
    Mon anecdote est courte et pas trés originale mais bon…la voilà :
    Quand mes enfants étaient petits j’allais au parc avec eux….et mon ouvrage tricot / crochet, un œil sur eux, un œil sur l’ouvrage. Il n’était pas rare qu’un enfant du parc se pause devant moi en se demandant quel extraterrestre était assise là sur ce banc ! S’en suivait une petite conversation qui commençait toujours par : »qu’est ce que tu faiiiiiiiiiiis ? »….J’espère avoir suscité quelques vocations….
    Merci pour vos bonnes idées et votre bonne humeur.
    Trés belle journée et a bientot.
    Corinne

  10. Coucou ! Je te remercie pour ce concours! Comme j’aimerais aller au salon avec ma tricopine armidecoud je participe à tous les concours 🤓

    J’espère gagner 😉

    Une anecdote un peu triste mais qui me sert tous les jours maintenant et si elle peut servir à quelqu’un d autre… ne plus remettre à plus tard … ma maman a eu de gros soucis de santé l’année dernière . Pour lui tenir chaud j’avais décidé de lui tricoter un châle pour Noël , on a choisi la laine, le modèle… je n’avais plus qu’à le faire et puis j’ai un peu traîné comme d’habitude … et un dimanche de novembre… mon père nous appelle pour nous dire qu’elle s’était endormie pour de bon… alors voilà j’ai toujours cet écheveau qui attend d’être tricoté … ca sera pour moi puisque je ne peux plus rien faire pour elle. Je sais je casse l’ambiance mais parfois il faut savoir retourner à la vie quotidienne qui ne nous épargne pas. J’adore tricoter pour les autres si tu regardes mon ravelry tu y verras quasiment que des tricots pour mes neveux, mon beau père , mes belles sœurs, beau-frères…et même à l occasion de swap. Mais là, cette fois là j’ai fait passer mon châle avant celui de ma maman.
    Je le regrette et je ne veux plus reproduire cela avec les autres membres de mon entourage. Alors je garde en mémoire cette anecdote.

    Voilà voilà… merci encore

    Et bonne continuation!!!

    Aurore

  11. Je tente ma chance aussi. Ce sera l’occasion de te revoir sur ce salon.
    Ce n’est pas une anecdote rigolote que je vais te raconter mais tout simplement positive.
    Je tricote comme toi dans le métro. En pleine heure de pointe vu mes horaires de travail.
    Et cela m’a valu quelques petits moments sympathiques : une dame qui s’assied en face de moi un jour et me dit que cela fait plusieurs fois qu’elle m’observe tricoter et une discussion s’engage, un sourire complice avec une fille qui fait du crochet, un monsieur qui me dit que cela lui rappelle quand sa femme tricotait de la layette pour leurs enfants, une mamy qui s’intéresse aux aiguilles circulaires (plus pratique dans le métro), des compliments sur mon ouvrage, une jeune fille qui n’osait pas tricoter dans le métro mais a eu envie de tenter l’expérience après notre petite discussion (bon je ne l’ai jamais revue donc je ne sais pas si elle l’a fait)… Et je pourrais continuer.
    Au départ, une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à tricoter dans le métro c’était pour me faire une bulle et tenter d’oublier ces parisiens énervés, stressés et désagréables dans le métro. Surtout le matin. Faut pas me bousculer le matin, alors les nerveux du métro très peu pour moi. Et en fait, cette bulle, de temps en temps éclate et je fais de jolies rencontres avec des gens agréables et souriants…même le matin.

  12. Il y a deux ans pour mon premier CSF j’ai découvert ce monde la creation qui m’était totalement inconnu. C’est l’année de mes premieres cousettes et de mes débuts en tricots.
    J’adore l’ambiance de ce salon où l’inspiration fuse…

  13. Bonjour,
    Tout d’abord, je te remercie pour ce gentil concours et pour ta générosité.
    Je vais te raconter ce qui m’a donné envie d’apprendre à coudre. J’avais 7 ans et je voyais ma grand mère coudre sur sa vieille singer à pédale. J’étais vraiment émerveilée et et je me disais que j’aimerais bien essayer. Malheureusement,on habitait loin de chez mes grands parents et ma mère n’est pas quelqu’un de très manuel. Plus tard, à l’école en arts plastiques, nous avons eu a réfléchir à des tenues de théâtre. J’avais cousu une robe miniature en utilisant une bouteille en plastique comme mannequin (on fait avec les moyens du bord!) et une chute des rideaux de ma maman. Voici donc ma première expérience de couturière!

  14. Merci pour ce jeu !
    Ca fait 2 ans que je rate le salon, l’année dernière j’avais gagné une place et au dernier moment j’ai été malade et je n’y suis pas allée alors cette année je compte bien me rattraper !
    Une petite anecdote? Ma mère qui est super créative a passé des années à essayer de m’intéresser à la couture et au tricot sans succès, et finalement c’est à presque 30 ans que je suis devenue accro d’un coup ! Comme quoi les passions familiales finissent toujours par ressortir !
    Bises 🙂

  15. Bonjour 🙂
    Je te suis sur IG et je me suis dit que j’allais tenter ma chance même si je n’ai pas vraiment d’anecdotes à raconter.
    J’ai commencé à tricoter l’année dernière, ça me plaisait depuis un moment et puis un peu pour voir ce que ça donnait. Et puis j’ai aimé, alors j’ai continué. J’ai surtout fait des écharpes jusqu’à présent mais j’ai aussi fait un gilet tout juste bien pour être mis à la maison, et là je viens de commencer un pull que j’espère pouvoir mettre pour sortir 🙂
    La couture me tentait bien aussi mais ça me paraissait plus compliqué et plus difficile vu que je n’avais pas de machine à coudre et que je ne savais pas si ça allait me plaire ni j’allais arriver à faire quelque chose… Et finalement, une amie vendait la sienne, alors j’ai saisi l’occasion (c’est le cas de le dire!) et je me suis lancée !

    J’envisage d’aller au CSF le mercredi, mais du coup je vais peut-être changer et y aller le samedi !

    Bon courage pour trouver un lieu, je croise les doigts pour toi.

  16. Coucou , super ce concours, j’ai hâte de te croiser au salon. Pour ce qui est des anecdotes, etant assez etourdie j ais pas mal de petites bourdes de coutures à mon actif, comme couper 2 côtés droit d une veste ou monté une manche à l envers, rien de rattrapable au decouvite néanmoins. Voilà , au passage tes dessins sont trop mignons.

  17. C’est super ce concours 🙂 et pour mon salon préféré en plus ! Merci ❤

    Mon anecdote raconte le début de mon aventure crochet/tricot :

    J'ai collectionné pendant des années des livres sur le sujet sans jamais osé avoir le courage de me lancer (c'est ridicule hein… mais je n'ai jamais réussi à résister à un bel beaux ouvrages. et les livres sur le tricot… bah ils sont toujours canon !)
    Et là, un jour, je découvre que ma blogueuse-créatrice-préférée-du monde-entier, celle que je suis depuis si longtemps, fait une session pour débutants sur paris… je le sens : c'est le destin !
    Ni une ni deux, j'amène sous le bras ma copine de toujours et nous voilà à passer une très belle soirée à apprendre à crocheter 🙂
    (La légende dit que j'ai beaucoup râlé après mon crochet ce soir là… mais il ne faut jamais croire ce qu'on raconte si ?)
    Depuis, nous avons créé une association de tricot/crochet/couture, planté la graine du tricot autour de nous et découvert une belle communauté.

    C'est un peu long peut être mais voilà mon anecdote 🙂
    Merci encore Charlotte pour toutes tes belles ondes positives !

  18. Bonjour Charlotte,
    Je vais te raconter un de mes premiers contact avec la couture ! A l’âge de 14-15 ans, j’ai voulu ajouter un bouton sur un top… Avec une boutonnière… Comment faire ? Plier la patte de boutonnage en 2 et découper soigneusement aux ciseaux un beau demi-cercle. Et oui, sauf que quand on déplie, ben ça fait un gros trou et non pas une fente ! Voilà, voilà ! Ma mère ne pas trop engueulée mais elle continue à bien se foutre de moi avec cette histoire !

  19. salut,
    merci pour ce concours ! j’aime le tricot et ce que cela provoque. en effet nous arrivons à convaincre les collègues au travail de se lancer quand elle nous voit tricoter! Pour moi c’est le meilleur moment et aussi quand les copains me réclament des réalisations fait mail ! Fini le tricot ringard! J’aimerai gagner pour y aller avec les copines.
    Merci encore
    Bises

  20. Ma pote Clo m’a offert pour mes trente ans un aller/retour sur Paris pile poil pour le CSF alors forcément je joue ! Et ça tombe bien je vais te raconter une histoire de train, de tricot et avec Clo en guest star ! Ma copine Clo me dit un vendredi soir au bureau, je monte sur Paris voir une amie qui vient d’accoucher, je veux lui faire un petit bonnet-écharpe. Le modèle est simple ça fait deux rectangles joints qui forment une capuche quand tu couds le plus petit. Bref, un modèle facile et comme elle n’avait rien commencé, et qu’elle comptait beaucoup sur le trajet en train je lui dis, banco lance-toi, ça devrait le faire. Débutante mais chevronnée, elle décide d’utiliser un autre fil que celui préconisé et part sur un fil style moumoute (genre le truc tout doux mais dont tu ne vois jamais les mailles quand tu tricotes!). Là voilà partie à Paris avec ses pelotes sous le bras! Son trajet en train n’a été qu’une succession de texto-photo pour me montrer comme elle avancait bien…mais la dernière photo… je crois que je me suis pissée dessus tellement j’ai ris. C’était la photo finie de son ouvrage. Les deux rectangles ressemblaient plus à des triangles, il y avait des trous un peu partout, des noeuds en plein milieu, bref… elle a filé chez Petit Bateau le lendemain matin pour faire un cadeau correct ?! non, portable tout simplement!!!! LOL
    Mais elle a quand même cousue cette petite cape bonnet-écharpe et est revenue au bureau avec le lundi matin. On a eu un tel fou-rire, c’était dingue! On l’a surnommé « la cape d’invisibilité » 😉 et on l’a offert à mon chat qui adore se rouler dedans, ou se camoufler pour manger des croquettes en cachette !!

  21. Bonjour !

    Merci beaucoup pour ce concours ! J’adore ce salon ! Malheureusement je n’y passe jamais le temps que je désire ! Il y a 2 ans, j’arrive, je passe la sécurité, j’enlève mon manteau et monsieur me téléphone pour m’annoncer que nous nous sommes fait cambriolé. Au revoir salon !
    L’année dernière, ce fut 50 minutes de pur bonheur mais pas plus parce que monsieur venait me cherchait en passant (c’est quand même gentil mais 50 minutes dans un salon comme ça, c’est rien du tout !!).
    Alors cette année, j’ai bloqué toute la période et j’ai prévenu monsieur de ne pas envisager de rogner mon temps ! Alors c’est avec plaisir que je ferai ta connaissance à cette occasion !

    A bientôt

  22. Bonjour Charlotte !
    Merci pour ce joli concours plutot sympa pour les filles passionnées de DIY, tricot, couture,… et pour l’anecdote, c’est pluto comique. Ca fait des années que je fais principalement du crochet et de la couture, et que mes amis rigolent de mes passe temps de mamie, qu’ils adorent me charier meme s’ils reconnaissent le beau travail…. et il y a quelques mois mon homme a fait sa demande en mariage, et nous allons nous marier en fevrier 2017, pour avoir un mariage d’hiver. J’en reve ! Et la .. mes amis, « flo ! Tu fais de la deco au crochet j’espere pour ton mariage, ca fera super joli !! » Et moi en riant « je vais pas faire un mariage mamie (histoire de les embeter a mon tour), et finalement ils ont avoué etre rentrés dans le jeu de la moquerie mais ils sont tous admiratifs de mon travail……. donc il y aura bien du crochet a mon mariage !! Et j’avoue que le salon csf tombe a pic, jai plein d’idees a trouver !!!

    Merci !! Bonne continuation 😉

  23. Bonjour,

    J’admire le travail des couturières; J’ai cousu dans mon jeune temps pour mes poupées. Comme je n’étais pas vraiment douée et un tantinet pressée de terminer la garde robe de Barbie et d ses copines, je suis passée à l’épinglage avec des trombones et à la couture à l’agrafeuse. et bien oui, quoi, je n’avais pas de machine à coudre ! Et au final mes poupées étaient au top de la mode : nous étions en pleine période de la robe métal de Paco Rabanne… Je donnerais cher pour retrouver dans un coin une de ces réalisations.

    Merci pour ce tirage au sort qui en plus de nous permettre de gagner une entrée au CSF, nous permet de lire des anecdotes drôles ou émouvantes.

    Tchoury

    PS : aujourd’hui j’ai une MAC. mais j’ai gardé mon agrafeuse, sait-on jamais, ça peut servir

  24. Hello, tout d’abord un grand merci pour ce concours! Je ne t’écris pas souvent ici mais te suit avec grand plaisir sur IG…
    Difficile de n’en choisir qu’une a vrai dire mais ma préférée est quand j’ai cru avoir cousu le bout de la queue du chat entre deux couche de molleton… Elle est toujours dans mes pattes quand je coud (elle adore se mettre sous la lampe bien chaude que j’utilise pour y voir quelque chose pendant mes longues soirées couturesques! Finalement plus de peur que de mal c’était juste les poils! En même temps elle aurait un peu râler (je pense!)… Malgré tout maintenant je la pousse…!
    Allez je croise les doigts, au plaisir de te croiser au salon 🙂

  25. Hello Charlotte ! Un tout grand merci pour ce concours. J’y serai le mercredi et donc je ne pourrai malheureusement pas t’y rencontrer :-(((
    Voici mon anecdote :
    Quand j’ai débuté la couture, je n’osais pas épingler mon tissu, car j’avais l’impression que ce serait moins précis… Je bâtissais donc toute mes coutures à la main… Le temps que cela me prenait !!!! Sans compter qu’après, tous ces fils de bâti devaient encore être enlevés… Le point positif de cette expérience, c’est que cela m’a appris la patience !
    Je te souhaite une très bonne journée !

  26. Salut Charlotte !
    Je tente ma chance pour le salon CSF !
    Pour un lieu sur Paris, je ne m’y connais malheureusement pas du tout, ce n’est pas trop mon coin. J’espère que vous trouverez rapidement, ce sera un chouette événement !

    A bientôt 🙂
    Aurélie

  27. Et bien moi j’ai toujours voulu savoir coudre. Un été je me suis motivé et j’ai vraiment essayé mais j’en ai conclu que la couture c’était vraiment pas pour moi. Depuis j’ai appris à tricoter et je ne fait que des modèles en Aiguilles circulaires sans couture ^^

  28. Je participe à ce concours car j’ai vraiment envie de découvrir ce salon. Je n’ai pas d’anecdotes vraiment. Juste le souvenir de ce pull tricoté par ma grand-mère pour moi alors que je faisais mes études à l’étranger, que je trouvais trop artisanale à l’époque, trop dans mon insouciance, je l’ai perdu dans un déménagement comme je n’y portais pas grand intérêt. Quelques mois après, elle s’est fait renversé par un chauffard et est décédé. Je regrette tellement de ne pas avoir fait plus attention à ce pull qu’elle avait tricoté pour moi, trop triste 20ans après de ne plus avoir ce souvenir faite de ses mains, voilà!

  29. Coucou, je joue car pour moi ce serait la première visite au mythique salon! Je fais beaucoup de pâte FIMO, et je voudrai apprendre à tricoter. Merci et good luck!

  30. Hello, bien sûr que je joue et Merci:) Mon anecdote, mon dernier fou rire quand sur la pause déjeuner, une collègue m’apprend les premiers pas en crochet et la tête de notre responsable quand il passe près du banc où nous nous sommes installées au soleil! Ben oui il n’y a pas que le boulot dans la vie, y a aussi le tricot! Bonne journée.

  31. Bonjour et MERCI pour le jeu. Trop envie d’y retourner et une entrée gratuite permet d’acheter plus de laine… Pour moi, le tricot, c’est ma grand-mère qui essaie de m’apprendre et comme je suis gauchère qui abandonne, car elle n’arrivait pas à me montrer dans l’autre sens. C’était durant les vacances d’été, en Bretagne. Alors là mon papa reprend la main et me montre comment faire le point de mousse à la grande surprise de toute la famille. Marin 18 mois durant son service militaire à Brest, c’est là qu’il a appris!!! Souvenir cher à mon coeur:). Bonne chance à tous.

  32. Bonjour, géniale ce petit concours, moi qui suis en train de préparer ma journée CSF ! Des anecdotes il y en a un petit paquet mais j’en choisi une rigolote (enfin pas sur le coup). De ton côté tu as des chats, moi j’ai 3 chiens ! Et eux aussi aime jouer avec la laine et les pelotes…. :s Donc j’étais en train de faire un gilet pour mon copain (ce qui est plutôt rare), c’était même le premier que je lui faisais. Un gilet simple rayé noir et gris. J’avais bien avancé et j’ai pour habitude de laissé mon encours sur le canapé, pour l’avoir à disposition.
    Voilà qu’un jour jour de rentre du boulot et je retrouve mon encours avec la pelote dans le panier des chiens… Ils étaient en train de dormir sur mon tricot et sur le tas de nœuds qu’ils avaient fait… Sur le coup j’étais un peu furax, et surtout qu’il n’avaient pas fait que des nœuds, j’avais un gros trou !!!! ils avaient mangés mon tricot 😦
    Bon l’histoire ce fini plus ou moins bien…. J’ai mis plusieurs jours à récupérer ma pelote et défaire tous les nœuds, J’ai du détricoté tout ce qu’ils avaient mangés (j’ai quand même réussi à récupérer une partie) et j’ai pu finir le gilet (j’avais assez de laine en rab 🙂 )…
    Par contre pas de bol, le gilet n’allait pas du tout à mon copain donc finalement il est posé sur une étagère à prendre la poussière…
    Voili voulou… Maintenant je range toujours mes encours un peu mieux ! 🙂
    En espérant qu’on pourra se croiser au salon, je te souhaite une bonne journée ainsi qu’à toutes les tricoteuses ! 🙂

  33. Coucou,merciii pour ce concours je tente ma chance car jai mes billets de train mais pas encore mon billet d’entrée.
    Pour la petit anecdote je me suis mise à tricoter suite à une opération du genou et trop galère d’apprendre jai tt mis de côté pendant un an je n’y arrivais pas..et un an ap toujours intriguée par le tricot j’ai ressorti les aiguilles pour créer un groupe de tricot qui vit toujours…et qui m’a permis de faire plein de rencontres et d’amitiés comme quoi le tricot est fédérateur…

  34. Ah le CSF, j’y suis jamais allé alors je tente et on verra si la chance me sourit !!
    Alors ça tombe bien car j’ai une anecdote toute récente. Je fais beaucoup de rando et j’amène toujours mon tricot avec moi pour la pause pique-nique. Et la dernière fois le drame totale, les semelles de mes chaussures se sont décollées en plein milieu !!! Heureusement j’avais mon tricot et j’ai pu attacher les semelles récalcitrantes avec la laine de ma pelote. Ouf le tricot m’a permis de finir la rando !

  35. Ma mère m’avait tricoté il y a des années un pull en jacquard très coloré, elle l’avait fait très grand, je mesure 1m56 et c’est mon mari qui fait 1m92 qui l’a porté 🙂
    J’espere que vous trouverez un lieu sympa sur Paris, avez-vous pensé a des marchés couverts?

  36. Allez, c’est parti, je tente ma chance aussi !
    Mon anecdote est très récente : j’ai découvert ce blog et surtout tes podcasts avec bonheur il y a quelques semaines, et, moi qui étais une tricoteuse organisée, qui ne commençais jamais un projet sans en avoir terminé un autre, on dirait que tu m’as transmis la fièvre créatrice : chaussettes, châles, gilets, pulls… Je déborde d’idées, souvent inspirées par tes créations, et j’ai l’impression d’avoir besoin de les commencer toutes MAINTENANT !
    Alors quoi de mieux pour assouvir toutes ces envies que d’aller faire un tour au salon CSF en novembre ? 😉

  37. Merci pour ce concours. A la crèche de mon fils, la nounou lui demande pendant la journée si c’est Mamie qui lui a tricoté son pull. Mon fils lui répond: non c’est maman. Elle ne l’a pas cru et m’a demandé confirmation le soir!

  38. Merci pour ce concours qui me donnerai l’excuse d’aller au csf.
    J’ai connu ma mère qui me tricotais des pull jacquard avec des schtroumpf, des minies lorsque j’étais enfant. Puis elle n’a plus tricoté.
    A 27, c’est ma belle maman qui m’a appris à tricoter.
    C’est quand j’ai tricoté mon bryum que ma maman a eu envie de reprendre des aiguilles ou plutôt d’en racheter car j’ai fait découvrir les aiguilles circulaires à ma mère et ma belle mère. Maintenant mon homme est saoulé quand on parle toutes les trois tricot.

  39. Tout d’abord merci pour ce concours !
    Mon anecdote… une journée plutôt galère qui commence, un RV médecin en hôpital avec un pressentiment qu’il y aura de l’attente. J’embarque mon tricot, le sors en salle d’attente et cela n’a été qu’enchainements de sourires et partages : l’infirmière qui aurait adoré apprendre tricoter, une autre très déterminée qui voulait un pull marin, des sourires échangés avec d’autres patientes, bref une très belle journée au final !

  40. Je participe volontiers à ce concours surtout qu’en raison des événements de l’année dernière je n’ai pu assister à l’édition 2015.
    Je crochète à l’heure du déjeuner des petites pieuvres pour les bébés grand prématurés et cette activité a donné lieu à la création un atelier tricot/crochet sur mon lieu de travail et dont je suis l’animatrice. Trop fière
    Je croise les doigts et encore merci.
    A très bientôt

  41. Merci pour ce concours!
    Mon anecdote c’est que mon addiction au tricot m’a permis de rencontrer et discuter avec des collègues, alors que je ne travaille pas du tout avec eux (elles) au quotidien. Et de tous âges. Bref le tricot rapproche!

  42. Merci pour ce concours! Moi je me mets doucement au tricot mais je suis hyper fière parce qu’après avoir réalisé un bonnet loose pour mon homme, ses copains ont voulu le même!!

  43. Héhé, j’en profite car techniquement je vais au CSF le samedi!! J’espère qu’on pourra se rencontrer 🙂

    Une anecdote de loisir créatif mmmh…
    Je crois que ça devait être dans le train : j’étais entrain de tricoter des chaussettes et là un vieil italien vivant en Belgique qui était cordonnier a commencé a me parler des chaussettes tricotées de sa mère avec beaucoup de nostalgie et combien ça lui manquait… Qu’il était cordonnier et qu’il y avait rien de mieux que des bonnes chaussettes en laine dans des bottines en cuir !

    Enfin voilà, je trouvais ça tellement mignon !

  44. Alors mon anecdote remonte il y a quelques années. Encore étudiante, je tricotais depuis quelques mois (ma soeur avait du me tordre le bras pour que j’accepte qu’elle me montre comment tricoter et je suis devenue tout de suite accro) et j’étais en train de faire un sac à feutrer (projet très à la mode à l’époque). J’étais à fond sur mon projet et je devais assister à une conférence. Je n’ai pas osé tricoter pendant la conférence (je prenais des notes, en plus c’était sur un sujet très sérieux sur l’adéquation du droit humanitaire aux réalités du terrain donc je me voyais mal tricoter) mais pendant la pause j’ai sorti mon projet. Et le conférencier m’a vu en revenant, m’a félicité sur mon projet et en recommençant la conférence s’est mis à parler tricot à son pupitre (les fameuses tricoteuses de la révolution française, rapport assez lointain avec le sujet…). Très sympa !

    Bonne chance pour trouver un lieu à Paris ! J’ai demandé autour de moi mais pas trop d’adresses.

  45. Ah merci pour ce concours, je participe volontiers 🙂
    J’ai appris le tricot avec ma maman à mes 9 ans et depuis je ne me suis pas arrêtée, mis à part quelque pause. Aujourd’hui j’apprends à deux collègues qui ont déjà des projets de cardigan et des paillettes dans les yeux ! La dernière fois dans la boutique de mes parents (ils sont commerçants et quand je suis chez eux l’été, bé je donne la main à la pâte) j’étais en plein tricotage de chaussettes et un monsieur rentre, s’arrête à mon niveau et me dit « oh c’est pour un enfant ?! », heuuuu… je lui ai répondu avec mon plus grand sourire « ah non c’est pour MOI » et ma maman – ma plus grande fan – qui renchérit derrière « oui vous voyez là elle fait des chaussettes », sur ce elle me prend le tricot des mains pour lui montrer la torsade, l’en-cours du talon. Haha elle est magique ma maman !
    #tricotpowa
    Par rapport à ta galère de place pour un marché de Noël je vais demander à une amie qui pourrait s’y connaître mais à Paris c’est vrai que c’est une question de prix/temps le plus souvent… je croise les doigts pour que cette histoire se décante !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s