Le bonnet de la honte

Hello les p’tits chats !

Bon, je crois que je l’ai déjà dit un million de fois mais je vais le répéter : je n’aime pas tricoter pour les autres !
Je suis une grande égoïste des aiguilles, et je préfère me faire plaisir plutôt que d’offrir un cadeau laineux qui ne sera pas apprécié à sa juste valeur (on en parle ou pas, des dizaines d’heures passées sur un projet ?)

Oui mais voilà, parfois cela devient une NÉCESSITÉ !!!!

Lorsque j’ai rencontré Romain, c’était l’été, il faisait chaud, et tout allait bien.
Puis le froid est arrivé, et tout a changé…

Je l’ai vu sortir dans la rue avec un affreux bonnet « TOURISME DE LORRAINE » sur la tête !
Alors déjà que c’est pas hyper sexy, mais en plus, étant tricoteuse, c’était carrément la honte pour ma réputation ! Je ne pouvais pas me balader à ses côtés avec ça sur sa tête…

Alors, ni une ni deux, j’ai choppé un écheveau de ma copine Lafeefil, j’ai monté une centaine de mailles, et j’ai improvisé un bonnet qui fait écho à ses beaux yeux bleus 🙂

Rien de compliqué pour le coup : des côtes, du jersey, quelques mailles glissées, et hop c’était fini en deux jours !
Bon, par contre Monsieur a les cheveux très TRES longs (pratiquement jusqu’aux coudes), donc j’ai été jusqu’à la fin des 220m de l’écheveau afin d’être certaine que sa tignasse rentrait bien.

Et le voici, fier comme un paon, qui raconte amoureusement à tous ceux qui passent que c’est bibi qui lui a tricoté son bonnet 🙂

Et je trouve qu’il lui va bien, n’est-ce pas ?? ❤

Patron du bonnet : improvisé
Marque de laine : Lafeefil
Taille : DK
Couleur : Ernest

Publicités

De l’or sur ma peau

Bien l’bonjour les p’tits chats !

Je reviens avec un peu de tricot, ça faisait longtemps tiens !

J’ai démarré ce pull cet été : il me fallait un projet tout simple, pas prise de tête, afin de reprendre doucement goût à mes aiguilles.
Et pour le coup, j’ai été servi niveau simplicité : pas de rang raccourci pour la nuque, un col tout simple, des manches tombantes, une mer de jersey… PAR-FAIT !

Le seul changement notoire que j’ai fait, a été de modifier la forme du corps : au lieu de le faire tout droit (comme indiqué sur le patron), j’ai rajouté des augmentations afin d’obtenir une forme trapèze (pour que mes bourrelets aient la place de vivre leur life tranquillou ^^)

Concernant la laine, j’ai choisi une laine qui claque pour me donner de la bonne humeur !

Pour conclure : je dirai que c’est un patron sans grande originalité (qu’on s’le dise), mais c’est nickel pour un premier pull en rond ! Ou tout simplement si vous voulez un projet qui se tricote tout seul, pour tricoter devant un film, dans les transports ou pour vous vider la tête en vacances 🙂
C’est aussi l’occasion de choisir des laines colorées et/ou nuancées : la simplicité du patron et le jersey seront parfait pour mettre en valeur votre laine !

Patron : The easy one
Designer : Joji Locatelli
Laine : La bien Aimée
Couleur : Yellow brick road graffiti

PHOTOS : Romain Jacquot

Et comme cadeau pour la nouvelle année, voici un petit bonus de cette séance photo ^^

Châle de Dragon

SONY DSC

Autant être honnête avec vous : je ne suis pas une grande fan des tests de patron tricot. Personnellement, je trouve qu’il y a beaucoup trop de contraintes à mon goût : temps limité, aucune possibilité de modification, être attentive à la moindre erreur, parfois même des laines imposées ! Et puis c’est un contrat de confiance surtout, le(la) créateur(trice) compte sur vous !!!

Mais parfois, je me laisse tenter par un test, soit par coup de coeur pour le modèle, soit parce que j’adore le(la) créateur(trice). Et pour le coup, cette fois-ci, il s’avère que c’est un mélange des deux ! Et oui, quand Karen m’a proposé de tester son dernier châle, ce fut un grand Oui !

Je pense qu’elle ne le sait même pas (je ne lui ai pas encore dit), mais avant ce châle j’avais déjà tricoté deux de ses patrons : mon pull Vistek et un gilet de naissance Leaves or Not.
De plus, je cherchais un patron de châle simple pour ENFIN tricoter une des laines gradient de la reine de la teinture (aussi nommée Laféefil. Il ne faudrait pas que ses chevilles gonflent trop non plus). Et ça tombait bien, car le châle Mia ne nécessite que 420m !

Donc autant vous dire que je n’ai pas hésité longtemps avant de dire oui. Et je trouve que j’ai bien fait, il rend pas mal ce châle Mia, qu’en pensez-vous ? 🙂

Et si ce châle vous plaît, ça tombe bien, car il est maintenant disponible sur Ravelry !

SONY DSC

 

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Podcast – Episode 9

Oh la honte… 6 semaines sans nouvel article, ni nouvelle vidéo… Je ne pensais pas disparaître si longtemps mais j’ai été embarquée par le tourbillon de la vraie vie.

Aujourd’hui je reviens timidement sur la toile, avec un nouvel épisode de mon podcast créatif.
Pas grand chose de nouveau à vous montrer malheureusement, j’ai eu également un passage à vide au niveau de mes activités créatives.

Pour continuer dans la série de la honte : j’ai un souci de son dans cette nouvelle vidéo… Oui oui, j’ai la poisse jusqu’au bout, je te dis ! Ce n’est pas non plus catastrophique mais ça me fait grincer des dents !

Je vous fais des bisous, et je vous dis à très vite (j’espère…)

PS : Merci pour tous vos messages me demandant de mes nouvelles, vous êtes tous des chouquettes ❤

Lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=O_rO6hwWDsc

* Projets Terminés

Châle Poils de licorne

– Robe Sweat Ondée de Deer and Doe (honteusement copiée sur celle de Clo) avec des jerseys de The Sweet Mercerie

Bonnet préma pour #IGPOURSOSPREMA

* Projets Encours

Gilet Myrna

Châle Syrma de Lilofil avec la laine Mare Magnum de Laféefil

* Ressources

Agnes Top, de Tilly and the Buttons

Tshirt Jasmin, de Cozy Little World