Pensée positive

La semaine dernière, j’ai découvert le magazine Flow. Je l’avais vu un peu partout sur les réseaux sociaux, sa couverture colorée me plaisait bien, donc je l’ai acheté sans trop me poser de question. Et en commençant ma lecture, j’ai eu un véritable coup de coeur !
Déjà, faut le savoir, je n’achète jamais de magazine (à part quelques magazines spécialisés de temps en temps, sur l’art ou la couture par exemple). Je les trouve souvent plats, sans intérêt et au final on retrouve le même contenu superficiel partout. Mais là, c’est DIFFERENT !
Je n’ai jamais vu de magazine similaire en France et, par tous les dieux !, que ça fait du bien d’avoir ENFIN un magazine comme ça ! Je ne sais pas dans quoi le répertorié, comment vous expliquer ce que c’est vraiment… Mais quand je l’ai lu, ça a fait un gros BOUM dans mon coeur : enfin quelque chose qui me ressemble, qui me fait vibrer, des textes que j’aurais pu écrire, ça a raisonné en moi !
POUR FAIRE COURT c’est : de la pensée positive, des plaisirs simples, de la créativité, des conseils pour profiter du moment présent, de vivre moins vite et mieux, de croire en ses rêves… Le tout avec plein de couleurs et des jolis dessins. Que du bonheur quoi !

Last week I discovered the Flow magazine. I saw it everywhere on social networks, I liked its colorful cover, so I bought it without too much asking me questions. And starting my reading, I LOVED IT!
First of all, I never buy magazine (except some magazines from time to time on art or sewing for example). I often find them without interest and in the end we find the same superficial content everywhere. But this one it is DIFFERENT!
I have never seen a similar magazine in France, and it feels good to have FINALLY a magazine like this! I do not know how to you explain what it really is … But when I read it, it made a big BOOM in my heart: finally something that looks like me, which makes me vibrate , texts that I could have written, it reasoned in me!
FOR SHORT this magazine is: positive thoughts, simple pleasures, creativity, tips to enjoy the moment, live slower and better, to believe in your dreams All with full of colors and pretty drawings. Amazing!

Du coup, ça m’a inspiré. Toute cette positivité, tous ces petits plaisirs de la vie quotidienne… Ca m’a donné plein d’idées de petits dessins, et je peux vous dire que mes pinceaux ont du mal à s’arrêter !
J’ai donc commencé une petite série d’illustration sur la pensée positive : je reprends des citations ou des moments du quotidien qui me touchent, et je les refais à ma manière avec mon encre et mes godets d’aquarelle.
Pas de pression, pas de dead line, pas de texte imposé… Je le fais à mon rythme, et au gré de mes coups de coeur :)

So, it inspired me. All this positivity, all those little pleasures of everyday life … It gave me lots of ideas of small illustrations, and I can tell you that my brushes are struggling to stop!
So I started a small series of illustrations on positive thoughts: I take quotes or everyday moments that touch me, and I draw them my way with my ink and my watercolor.
No pressure, no dead line, no set text … I do it at my own pace and according to my favorites :)

fall-fly

Citation de Erin Hanson / Quote by Erin Hanson

 

home-heart

Illustration pour la St Valentin (Pas de rose, pas de coeur, pas de Cupidon… Non, juste un petit dessin tout en douceur pour vous souhaiter une journée pleine d’amour) / Illustration for Valentine’s day (No pink, no heart, no Cupid… No, just a little drawing to wish you a day full of love)

 

butterflies

Ce moment magique où tout prend une autre saveur… / This magic moment when everything changes…

 

bloom

Citation issue de la Bible (Sortie de son contexte religieux, je trouve cette phrase absolument magnifique « Bloom where you are planted » : Fleuris là où tu es planté. Profite des occasions qui se présentent à toi, regarde autour de toi et apprécie ce que la vie t’offre, épanouie toi dans ton environnement, n’attends pas pour réaliser tes rêves !) / Quote from the Bible (out of  its religious context, I find this sentence absolutely beautiful: « Bloom Where You Are planted ». Take advantage of the opportunities you find in your life, look around and enjoy what life offers you, be grateful for what surrounds you, fulfill your dreams!)

 

 

Comme c’est utile !

(Pour que ça soit plus pratique, j’ai mis les trois articles que j’ai écrit sur le Wardrobe Architect Project sur la colonne de droite du blog. Comme ça, si c’est la première fois que tu débarques ici : tu ne passeras pas ta journée à scroller la page pour les trouver ; et si tu es déjà venue ici : tu peux les relire autant de fois que tu veux)

Bon bon bon, maintenant qu’on a bien bossé, on va se détendre un peu entre nanas ! Je vous propose une série de liens, plus ou moins utiles (selon vos besoins), qui pourront vous accompagner tout au long de ce projet (et même en dehors de ça).

* Traduction Wardrobe Architect Project

J’en ai déjà un peu parlé mais pas assez en profondeur : l’adorable Elodie a eu l’extrême gentillesse de traduire la première partie du Wardrobe Architect Project. A l’origine, ce projet a été lancé par la marque de patrons indépendants Colette Patterns. Oui mais voilà, tout le monde ne parle pas anglais, ou du moins ne connais pas forcément les termes de couture ! Du coup Elodie a bossé pour nous, et nous a épargné des heures et des heures de traduction : t’as juste à cliquer sur le lien et à te laisser porter !

elo

* Lexique anglais français Couture et Tricot

Alors bon voilà, je sais pas toi mais moi je suis HYPER snob : je ne couds et tricote uniquement des patrons indépendants. C’est de bonne qualité, les modèles me plaisent beaucoup, et en plus ça fait super bien en société de dire qu’on soutient les petites boîtes, tu vois !
Oui mais voilà, le souci c’est que beaucoup de patrons sont en anglais ! Alors bon, regarder F.R.I.E.N.D.S avec les sous-titres ça je gère, mais lire un patron de couture en anglais sans schéma… C’est autre chose on va dire !
Mais pas de panique !!! J’ai bossé rien que pour toi et je t’ai trouvé deux lexiques Français-Anglais pour t’aider (je l’ai déjà dit dans un autre article, mais je trouve que ce projet s’applique également au tricot, donc ça me tient à cœur d’en parler).

Lexique Français-Anglais COUTURE

http://www.petitcitron.com/index.php/techniques-de-couture/pour-aller-plus-loins/couture-anglais
http://virginiecouture.blogspot.fr/2006/08/lexique-de-coutre-anglais-franais.html

Lexique Français-Anglais TRICOT

http://intheloop.fr/tutoriels/tricoter-en-anglais/tricoter-des-modeles-en-anglais-pas-a-pas-22/

lexique

* Patrons couture gratuits

Bon bon bon… Même si je t’ai avoué là-haut que j’étais snob, il n’empêche que je suis une snob qui ne roule pas sur l’or… Maiiiiiiis le joli blog Le Fil à Coudre d’Anna a répondu à mes prières, et nous a écrit un petit article avec une liste des patrons de couture indépendants… GRATUITS ! C’est ici : http://www.lefilacoudredanna.com/fr_FR/free-indie-patterns-list/
C’est pas beau, ça ? Ca veut dire que OUI je reste toujours fauchée, mais une fauchée snob et bien habillée, siouplé !

gratuits

* Ravelry

Alors, je ne sais pas qui tu es, ni d’où tu viens, mais je veux te dire une chose : si tu tricotes, TU NE PEUX PAS PASSER A COTE DE RAVELRY ! C’est quoi ce site ? Pfff comment t’expliquer simplement… C’est à la fois la Bible, la caverne d’Ali Baba et un lieu de perdition. Mais attention ! Une fois que tu auras découvert ce site, tu ne pourras plus faire marche arrière : c’est un point de non-retour, tu seras accro !!!
Bon, en détails, ça donne ça : la plus grande bibliothèque de patrons en ligne, bibliothèque des laines, forum, espaces communautaires, création de son profil, mettre en ligne ses projets… Bref, ce site est incontournable si on veut tricoter autre chose que du Phild*r (Attention, Phild*r est une marque très sympa, néanmoins ça me gonfle de ne trouver QUE ça en France !)

ravelry

* Taduction Ravelry

Si t’as cliqué sur le lien de Ravelry, tu vas découvrir très vite que ce site est entièrement… en ANGLAIS ! Mais pas de panique bichette ! T’as cru que j’allais te balancer une info comme ça et que j’allais te laisser de démerder toute seule ? C’EST MAL ME CONNAITRE !!!
Voici une série d’article que le site In The Loop avait écrit pour aider les non-anglophones à se servir de Ravelry (comme tu peux le voir, In the Loop a fermé ses portes mais laisse néanmoins ses archives accessibles à tous. J’étais très triste à l’annonce de sa fermeture, surtout que j’ai pu croiser plusieurs fois ces supers nanas, mais je comprends leur décision) :
SOS Ravelry : Premiers Pas
SOS Ravelry : Découvrez le Notebook
SOS Ravelry : La recherche
SOS Ravelry : Décryptage de la page d’un modèle
SOS Ravelry : Remplir son stash et ses projets
SOS Ravelry : Les fonctions sociales de base
SOS Ravelry : Rejoignez le troupeau !

traduction-ravelry

* Thread and needles

Dans la même veine que Ravelry, il a le site Thread and Needles qui est, pour le coup, plus orienté couture : articles, forums, profil, page projets. Malgré son nom, ce site est un site français ! Donc pas de panique, tu n’auras pas besoin de t’arracher les cheveux pour t’inscrire.

Je tiens à ajouter un petit point qui est très important pour moi : Ravelry est un site dirigé par des professionnels (qui sont payés pour ça, donc). Thread and needles est tenu par des bénévoles (des gens qui bossent pour nous, UNIQUEMENT dans le but de nous faire plaisir et parce qu’ils sont passionnés).
C’était essentiel pour moi de faire cette petite précision, car je trouve qu’on oublie souvent de remercier ces gens qui prennent du temps de nous aider, sans rien attendre en retour. Donc : MERCI L’EQUIPE DE THREAD AND NEEDLES !

threadandneedles

* Polyvore

Pour être honnête je ne connais pas très bien ce site Polyvore, mais A Sewing Tale m’a conseillé d’y jeté un coup d’œil : ce site sert à créer des tenues complètes. Cela peut être très pratique si vous craquez sur une pièce mais que vous ne savez pas comment l’accessoiriser !
Je vous conseille de regarder l’article de A Sewing Tale qui nous montre sa collection capsule à l’aide de cet outil : http://asewingtale.com/2015/01/31/wardrobe-architect-challenge-2015-january/

polyvore

 

* Outils

Le dessin, ce n’est pas inné. On ne manie pas tous le crayon de la même manière, et il se peut que l’outil informatique soit plus facile et agréable à utiliser pour vous !
Je ne connais pas le logiciel Inkscape (j’utilise un  autre logiciel très connu mais également très très cher) mais le tuto de Clo est très clair et bien illustré ! Dans son article, elle vous montre comment créer votre collection capsule grâce à cet outils : https://clopiano.wordpress.com/2014/09/05/organiser-son-planning-de-couture-tuto/

inkscape

Sinon, avec un autre logiciel : Julie vous montre comment utiliser l’outil Paint pour insérer un tissu sur un dessin technique : https://byjuliehandmade.wordpress.com/2014/08/18/tuto-mettre-un-tissu-dans-un-dessin-technique/

paint

* Conclusion
Bon sang, 4 articles en moins d’une semaine… I’M ON FIIIIIIIIIIIIIRE !!! Bon, par contre t’emballe pas hein, ça ne sera pas tout le temps comme ça !
Alors, si jamais tu as des liens ou des articles qui pourraient nous être utiles, n’hésite pas à les partager dans les commentaires et je les rajouterai dans l’article !
(Si tu veux voir les articles précédents que j’ai écrit pour ce projet, il y a les liens directement dans la colonne de droite. Bonne lecture mes chatons <3 )

C’EST MA TEAM OU C’EST PAS MA TEAM ???!!!

Depuis quelques temps, mes copains de la #teamtricot et moi, on avait envie de se faire des tshirts pour clamer haut et fort notre amour pour le tricot ! Du coup, j’ai créé un petit visuel sous forme de blason :

10593267_811770138890448_1692204494_n

Au départ il était sensé être juste pour nous mais j’ai eu envie de vous faire plaisir également, donc j’ai décidé de le mettre en téléchargement gratuit !
Mais avant de s’emballer, je tiens à vous donner quelques infos :

– Le fichier est en format PNG car il n’a pas de fond : vous pouvez ainsi l’imprimer sur n’importe quelle couleur de support.
– Si vous l’imprimez chez vous sur du papier transfert, vérifiez bien votre papier ET votre imprimante : dans certains cas il faut l’imprimer en « miroir ».

Et il me semble également très important de repréciser un point (au cas où ce n’est pas clair pour tout le monde) :
– Soyez gentils mes chatons, respectez mon travail ! Même si c’est gratuit et que vous pouvez utiliser ce visuel à votre guise, je reste néanmoins la propriétaire intellectuelle de cette image.
Cela veut dire que vous pouvez vous en servir comme bon vous semble du moment que ça reste un usage PERSONNEL uniquement : vous ne pouvez pas l’utiliser pour vous faire des sous sur mon dos. Sinon, cela s’appelle du vol, ni plus ni moins !

Maintenant que tout ça est clair, voici le lien pour télécharger l’image : BLASON TEAM TRICOT
Imprimez-le sur un tshirt, un tote bag, etc…. Et partagez l’image avec le hashtag #teamtricot ! J’ai hâte de voir ce que vous allez en faire ^^ (et si en plus vous mettez mon ptit nom avec, c’est encore mieux <3 )

tshirt

Maiiiiiiiis vous pensiez que ça se terminait là ? Que nenni ! J’ai eu également envie de faire la version couture ^^ La couture a pris autant de place que le tricot dans ma vie, du coup il était impensable de ne pas faire un petit blason pour ça !
Alors voici le lien de téléchargement (les points exposés plus haut s’appliquent également pour ce visuel-ci. Cela peut sembler logique, mais je préfère me répéter plutôt que d’avoir de mauvaises surprises par la suite) : BLASON TEAM COUTURE

20150202_134642

Ah… Et sur les réseaux sociaux on m’a demandé « Et le crochet ? » « Et la broderie ? » « Et le scrap ? », etc… Et bien je vous arrête tout de suite : non, il n’y aura pas d’autres versions. Pourquoi ?
Déjà, ça me prend beaucoup de temps. Et le temps que je passe à faire ça, je ne le passe pas à bosser ou à boire des mojitos avec les copains. C’est peut être égoïste j’en conviens, mais c’est une question de priorité (et puis c’est pas ça qui va me payer mon loyer ni mes pelotes de laine tu vois).
De plus, il est impossible de faire plaisir à TOUT LE MONDE ! Si je commence à faire des blasons pour toutes les activités créatives qui existent, j’suis pas sortie de l’auberge ! J’ai donc décidé de faire un choix, et j’ai privilégié mes activités préférées : tricot et couture.

Bon, et on se quitte sur une autre bonne nouvelle : le résultat du concours pour les 2 ans du blog ! Pour ça, j’ai fait appel à mon copain Random qui s’est chargé de tirer au sort un commentaire (je ne me sentais pas capable de prendre cette responsabilité tu vois, c’est trop de pression…) :

random

C’est le commentaire numéro 18, donc celui de Marie-Christine ! (je viens de t’envoyer un petit email, si tu passes par là et que tu te rends compte que tu n’as rien reçu, envoie moi un petit mot !)

 

 

 

Qué qu’on fait ?

Wardrobe  Architect Project 2ème partie : Trucs et astuces pour construire sa collection capsule

(La 1ère partie parlait de morphologie et de créer sa propre silhouette en papier . C’est par ici: C’est ma morphologie, et pas celle de ta mère !)

Et maintenant qu’on a notre silhouette sur le papier, on fait quoi ? C’est tout simple : on va commencer doucement à élaborer notre collection capsule. Pas de panique, je ne vais pas vous balancer direct dans le grand bain ! Je vous donner des petits conseils pour vous guider, et petit à petit vous verrez que vous n’aurez plus besoin de vos brassards.

10422485_810896142316639_7211143946503357251_n

* Mood board *

Avant toute chose, on chercher l’inspiration ! Dans les magazines, sur les blogs, dans les livres… Quand j’ai commencé mes études artistiques (il y a plus de 10 ans, arg…), on photocopiait, on découpait, on collait toutes nos images sur une grande feuille de papier ou dans un carnet, et on appelait ça un mood board (un tableau d’inspiration). Aujourd’hui, il existe un outil formidable qui nous épargne des heures et des heures de découpage : ça s’appelle Pinterest !
C’est quoi ? C’est un site qui vous permet de chercher des images à l’aide de mots clefs, et de les ranger ensuite dans des dossiers par thèmes.
(Comme vous pouvez le constater, j’ai même un dossier qui s’appelle « Miam » et qui regroupe les photos des jolis barbus que j’ai pu croiser au fil de mes recherches. Je n’ai jamais dit que cet outils n’était destiné qu’à la couture, hein…)

pinterest

J’ai créé un tableau « Couture » où j’y range tous les styles et vêtements qui me plaisent, que ça soit pour un détail, ou un tissu, ou la coupe d’un vêtement, ou le look en général, etc…
Au bout d’un moment, quand on a stocké des dizaines d’images, on s’arrête et on regarde l’ensemble : vous allez vous rendre compte qu’un lien se tisse entre les images, et qu’une certaine harmonie se dégage de toutes vos photos. Il y a une certaine cohérence entre toutes ces photos car sans le vouloir, vous avez sélectionné l’essence de votre style !
(Dans mon dossier par exemple, on y voit clairement une préférence pour les looks rétro, les robes, les motifs à fleurs et à carreaux… Un amour immodéré pour les trucs vieillots quoi !)

tableau-couture

* Faire la liste des besoins et des envies *

On n’a jamais rien à se mettre, on est bien d’accord ! Mais maintenant qu’on est entre nanas, on va arrêter les conneries deux minutes : il faut avouer que ce n’est qu’une excuse bidon, hein ? Parce qu’au fond, quand on dit cette phrase, ce qu’on veut réellement dire c’est : « la fringue que j’ai en tête n’est pas dans mon armoire ».
Alors avant de s’emballer et de dessiner des dizaines de silhouettes, on se pose deux minutes, on réfléchit et on fait deux listes : de quoi ai-je BESOIN, et de quoi ai-je ENVIE ?
Cette liste va nous aider à ne pas partir dans tous les sens, et à limiter nos choix de patrons : consommer OUI, mais consommer MIEUX et de manière plus REFLECHIE.

– Ma liste de besoins : un manteau, une chemise, un gilet tout doux, une blouse
– Ma liste d’envies : des ptites rooooobes par milliers !!!!
Du coup, je me suis fixée un petit planning perso : entre chaque projet dont j’ai besoin, je me couds une petite robe juste pour le plaisir (parce que ça faut avouer que je n’en manque pas, donc ce n’est pas vraiment urgent…)

SONY DSC

* Les prototypes et sélection *

Après tout ça, nous avons déjà les idées un peu plus claires sur notre style et les pièces recherchées. Sortez votre silhouette, et décalquez tous les patrons qui correspondent à votre recherche, tant pour les besoins que pour les envies (pas la peine de se limiter, au pire vous allez juste user votre crayon ! Le plus important dans cette étape, c’est de se faire plaisir et de ne pas se restreindre justement).
Donc voilà, si vous êtes comme moi, vous commencez à avoir une sacrée petite armée de silhouettes ! Maintenant on va faire un tri.
– Déjà, on vire les silhouettes qui ne nous vont pas (à partir du moment où tu te dis : « si je porte cette blouse avec telle jupe en rentrant le ventre et en mettant une gaine, ça peut passer » c’est que la fringue n’est PAS faite pour toi ! Dès que tu commences à te justifier en te trouvant des excuses, c’est que tu sais très bien que ça ne te va pas. Ne te prends pas la tête pendant des heures, mets ce projet de côté et concentre toi sur les pièces qui te vont VRAIMENT)
– Ensuite, on regroupe les silhouettes par thèmes (par exemple, j’avais trois silhouettes pour le manteau, 4 pour les robes, etc…)

SONY DSC

– Et, dans chaque thème, on choisit une silhouette ou deux : celles qu’on préfère, celles qui sont de saison, celles qui nous vont le mieux, etc… Après c’est à vous de faire votre choix, je ne peux pas le faire à votre place !
Oh, et, pourquoi faire une sélection ? Tout simplement parce que les journées ne font que 24h. Entre le boulot, le chéri, la famille, les potos, les activités à côté, etc… Ce n’est pas facile de trouver du temps et de l’énergie pour coudre ! Personnellement, je pense qu’il faut mieux se concentrer sur quelques pièces et prendre le temps de bien les faire, que de s’éparpiller partout et bâcler les projets (mais ce n’est que mon avis, je ne suis pas Dieu non plus, je ne prétends pas être meilleure que vous, loin de là ! Si t’as envie de coudre 15 pièces en un mois, fais-toi plaisir ! Je te parle de ma façon de faire, mais elle n’est sûrement pas adaptée à tout le monde)

Attention, ne jetez pas à la poubelle les silhouettes que vous n’avez pas sélectionnées ! Elles pourront peut-être vous servir après, donc gardez-les soigneusement.
Petite astuce : ajoutez une enveloppe à la fin de votre carnet, et rangez-y les silhouettes qui vous font douter, qui ne sont pas de saison, celles que vous voulez coudre mais uniquement dans 3 mois, etc… (c’est tout bête : une enveloppe, du joli masking tape, et zou ! On ne perd plus rien !)

SONY DSC

* Les tissus, couleurs et motifs *

Oh ben pour les tissus/couleurs/motifs, j’peux pas vraiment t’aider hein ! Ca dépend de ton projet, de la saison, de tes goûts, de ce qui te va ou non…
Néanmoins, je tiens à te répéter une petite phrase que m’a dite une copine (merci ma Jacqueline !) : ne choisis pas des couleurs que tu aimes, mais choisis des couleurs que tu portes !

Petit exercice pratique pour faire un choix (sur un tissu, ou une couleur…) : je t’encourage à reproduire grossièrement le tissu sur la silhouette de ton futur projet : ça va te permettre de mieux visualiser le projet terminé, et te rendre compte si tu arrives à te projeter dedans ou non (pas la peine de sortir la peinture à l’huile hein, les crayons de couleurs de tes gamins iront très bien ! On va pas l’accrocher au Louvre non plus, alors pas de pression inutile)

Par exemple: la même robe « Dahlia » (de Colette Patterns) mais avec deux tissus différents que j’aime.
– A gauche : J’adore les fleufleurs et les motifs tapisseries, mais là je dis non ! J’avais craqué sur ce tissu, mais je me rends compte que le fond blanc me gêne terriblement. Je ne me projette pas du tout dans ce projet, hop je le mets de côté.
– A droite : Avec un tissu à carreaux. Le dessin m’a aidé à valider mon choix, je me vois très bien dedans !
Conclusion : La preuve que le tissu peut changer complétement un projet ! Ce n’est pas parce qu’un tissu nous plaît, qu’il est fait pour nous. N’oubliez pas que vous allez porter ce tissu sur vous hein, ce n’est pas sensé rester dans l’armoire. Donc réfléchissez bien : allez-vous le porter tous les jours ?

SONY DSC

* Le carnet *

Donc après tout ça, vous devriez avoir un petit carnet bien rempli ! Ce carnet, c’est votre guide, mais ce n’est pas la bible non plus : si vous voulez changer de tissu, ou de modèle, ou modifier un patron, ou renoncer à un projet, ou en ajouter un nouveau… C’EST AUTORISE !!! Ce carnet c’est le vôtre, vous en faites ce que vous voulez du moment que vous vous faites plaisir !
Il va vous aider à ne plus vous éparpiller dans tous les sens, et à y noter vos envies. Mais ce n’est pas gravé dans le marbre !
Ne vous mettez pas la pression (on a déjà une vie suffisamment stressante comme ça hein), suivez mes conseils uniquement s’ils vous parlent (si vous trouvez que tout ça n’est qu’un tissu de conneries, ne vous forcez pas ! Je ne prêtant pas détenir la connaissance universelle, je veux juste partager deux trois astuces), faites quelque chose qui vous ressemble (il y a des personnes qui préfèrent faire des dessins sur ordinateur plutôt qu’à la main, tant mieux si vous êtes plus à l’aise avec ce procédé, adaptez ce projet en fonction de vos compétences et vos envies).

SONY DSC

* Conclusion

En tout cas je peux dire une chose : si tu as lu cet article (long comme un jour sans pain) jusqu’au bout, c’est que t’es sacrément motivée !!! J’espère de tout cœur que mes petites astuces t’ont aidé à y voir plus clair, et surtout vont t’amener vers des fringues qui te ressemblent et qui sont faites pour toi ! Rappelle-toi bien : tu couds pour toi, pour ton corps, avec tes goûts. PAS pour la voisine, ou pour être comme sur le blog de la copine qui a 10 000 visiteurs par mois. Si tu couds des fringues juste pour être à la mode, tu ne les porteras jamais. Donc prend le temps de savoir qui tu es (avec tes goûts et ta morphologie) avant de passer à l’étape couture : tu économiseras du temps et de l’argent (et ptet même des larmes… si si, je te jure : quand t’as passé 15h sur une fringue qui te fait ressembler à un gros boudin, les larmes ne sont pas loin…)
Donc voilà, je pense avoir fait le tour de tout ça. Je suis également très friande de conseils et de découvrir de nouvelles techniques : si vous avez une autre façon de faire, ou des petites astuces, partagez les dans les commentaires, c’est fait pour ça !
J’aimerais bien voir vos carnets et vos réalisations, donc n’hésitez pas à me montrer des articles sur vos blogs, ou encore mieux : partagez vos photos avec le hashtag #wachallenge2015
J’espère que cet article vous plaît, et qu’il vous servira dans le futur !

PS : et en bonus, les photos de mon petit carnet qui commence doucement à s’étoffer.

* Mon mien *

Je vais terminer cet article pour vous montrer un peu où j’en suis. Bien sûr, comme je l’ai déjà dit, ce carnet n’est qu’une hypothèse : il se peut que mes envies changent au cours des prochaines semaines, je ne m’interdis rien (sans compter que le salon de l’Aiguille en fête arrive à grands pas… ça risque de bouleverser tout mon programme !). Donc là c’est le travail que j’ai fait ces derniers jours, mais logiquement il devrait s’étoffer au fur et à mesure que les projets se terminent.

Déjà, le manteau. J’avais sélectionné 3 modèles, et finalement mon choix se porte sur la « Trendy Cape » de Vanessa Pouzet. Pourquoi ? Heuuu pour être honnête, j’en sais rien ! C’est le modèle et le tissu qui me parlaient le plus, c’est tout ! (tout n’est pas logique dans la vie, n’oubliez pas, il faut aussi y aller au coup de coeur ^^)

SONY DSC

La chemise. Alors là, je n’ai eu aucun doute : ce sera la chemise « Bruyère » de Deer and Doe, point barre ! Bon, je n’ai peut-être pas choisi le modèle le plus facile pour une première chemise, mais c’est ce modèle que je veux, et puis c’est tout ! Je n’ai pas encore trouvé le tissu qui me parle mais il n’y a pas le feu, hein ?

SONY DSC

Le gilet. Alors oui, c’est sûrement un peu surprenant, mais j’ai décidé que ce carnet regrouperait mes projets couture ET tricot. Parce que pour moi ça va ensemble, ça fait partit de mon armoire, tout simplement. C’est le modèle « Lady Marple » de Itty Bitty. Bon, là je triche un peu car en réalité ce gilet est déjà bien avancé ! Il ne manque « plus que » les manches.

SONY DSC

La blouse. J’ai sélectionné le modèle « Sutton Blouse » de True Bias Pattern. J’ai eu un vrai coup de cœur pour son joli décolleté, et le fait qu’il soit plus long derrière que devant (comme je fais une fixette sur mon popotin, c’est parfait !) Je n’ai encore aucune idée du tissu, mais j’aimerais un beau tissu à fleufleurs, miam !

SONY DSC

LES PTITES ROBES ! Bon, j’ai réussi à me limiter considérablement, et j’ai fait une sélection de trois petites robes basiques. Et comme vous allez le constater, je fais une petite fixette sur les carreaux en ce moment… (mais je ne suis pas à l’abri d’un craquage lors de AEF…)

La robe « Dahlia » de Colette Patterns, avec un coton de Agnès B et un biais bleu marine.

SONY DSC

La robe « Peony » de Colette Patterns, avec un coton vichy bleu marine de Les Coupons du Marché Saint Pierre.

SONY DSC

La robe « Raglan Sleeve Shirt Dress » de Salme. Elle me plaît pour sa simplicité, son décolleté en V, et le petit col (le genre de petit détail qui me fait craquer). Pas d’idée sur le tissu, on verra bien !

SONY DSC

Pour les projets tricot : terminer les manches de mon pull à bouclettes (oui, je fais un terrible blocage sur les manches… Peut-être un traumatise lié à l’enfance, qui sait ?)

SONY DSC

Faire l’incontournable pull « Il Grande Favorito », en même temps que mes copines (on a prévu de commencé ce projet début mars si ça vous tente de nous suivre). On a tous besoin d’un bon basique, ce projet me semble avoir sa place dans mon armoire. Pas encore de sélection de laine, je verrai bien ça plus tard.

SONY DSC

Quand je regarde mes pages, je trouve qu’il manque cruellement de robes « doudoux » (le genre de robe que t’enfile le matin sans prise de tête, qui tombe parfaitement et qui en plus est super confortable). Je vais donc rajouter une robe « Plantain » dans mon carnet, et on verra bien pour le tissu !