Podcast – Episode 9

Oh la honte… 6 semaines sans nouvel article, ni nouvelle vidéo… Je ne pensais pas disparaître si longtemps mais j’ai été embarquée par le tourbillon de la vraie vie.

Aujourd’hui je reviens timidement sur la toile, avec un nouvel épisode de mon podcast créatif.
Pas grand chose de nouveau à vous montrer malheureusement, j’ai eu également un passage à vide au niveau de mes activités créatives.

Pour continuer dans la série de la honte : j’ai un souci de son dans cette nouvelle vidéo… Oui oui, j’ai la poisse jusqu’au bout, je te dis ! Ce n’est pas non plus catastrophique mais ça me fait grincer des dents !

Je vous fais des bisous, et je vous dis à très vite (j’espère…)

PS : Merci pour tous vos messages me demandant de mes nouvelles, vous êtes tous des chouquettes <3

Lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=O_rO6hwWDsc

* Projets Terminés

Châle Poils de licorne

– Robe Sweat Ondée de Deer and Doe (honteusement copiée sur celle de Clo) avec des jerseys de The Sweet Mercerie

Bonnet préma pour #IGPOURSOSPREMA

* Projets Encours

Gilet Myrna

Châle Syrma de Lilofil avec la laine Mare Magnum de Laféefil

* Ressources

Agnes Top, de Tilly and the Buttons

Tshirt Jasmin, de Cozy Little World

 

Podcast – Episode 8

Hello à tous ! Je vous retrouve cette semaine pour un podcast créatif où… je parle beaucoup ! Pas énormément de projets à vous montrer, mais j’avais un grand besoin de blablater je pense ^^

Bon visionnage !

PS : Clo a mis en ligne son premier podcast couture francophone :)

PS : Il y a des ptits bugs dans la vidéo, je ne comprends pas d’où ça vient mais je m’en excuse ! Il y a notamment un décalage image/son à partir du milieu ! Je ne sais pas du tout pourquoi, je m’en arrache les cheveux !!! Je suis affreusement désolée :(

Lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=H6SNrlGaci8

* Projets Terminés

Sweat Ondée de Deer and Doe

– « Memory Blanket » pour #IGPOURSOSPREMA

11201163_863210430418543_2914590162949450095_n

* Projets Encours

Boléro Avana

11205964_865391460200440_4330707702903549327_n

* Ressources

– Mes propositions pour aller avec la jupe en jersey : « Sutton Blouse« , Kimono et Blouse Marthe

11212748_866063893466530_1739580276618874050_n

Jupe Mabel de Colette Patterns, à -20% avec le code MABELMONTH

Robe Ondée de Clo

Gilet Ondée de FileDroit

11240650_402657733253668_911427132_n

 

 

L’amour vache

Mon gros popotin et moi, on a une relation Amour-Haine depuis biiiiiiiien longtemps. En fait, aussi loin que je m’en souvienne, il a toujours pris beaucoup de place dans ma vie… Et surtout sur mon corps.
Pendant de nombreuses années, je l’ai détesté ! Je n’en voulais pas, il ne me correspondait pas, il me dégoûtait ! Mais bon, encore que, s’il n’y avait eu que lui, je pense que j’aurais pu faire avec ! Mais non, il a apporté avec lui ses potes Cellulite, Vergetures et Bourrelets. C’est bien connu, plus on est de fous, hein…

Je dissimulais ce trop plein de graisse derrière des vêtements trop larges (afin d’épargner cette horreur aux yeux des passants, les pauvres, ça risquait de leur brûler la rétine), toujours en couleurs sombres (ben oui, le noir ça amincit, tu savais pas ?), et je me cachais derrière l’humour. Ouais, le rôle de la ptite grosse rigolote, c’était un truc fait sur-mesure pour moi !

MARDI-taillecul Illustration de MathouCourrez voir son site !!!

Aujourd’hui, j’accepte mon corps. Encore pire, j’ai appris à l’aimer ! Je vais vous épargner de longs paragraphes en vous expliquant comment j’en suis arrivée à m’accepter, les années de lutte contre moi-même, mon apprentissage à m’accepter et à me mettre en valeur… Ca prendrait des heures et ce n’est pas le sujet : voilà, aujourd’hui je connais mon corps, et je sais ce qu’il lui va ou pas.

Mais du coup, je me pose une question : ai-je choisi mon style vestimentaire seulement par goût, ou bien est-ce lui qui m’a choisi en fonction de ma morphologie ?
Avec mon corps en forme de 8 (ou de sablier), je me suis naturellement dirigée vers un style rétro, avec la taille marquée, des gilets courts et des jupes amples. Est-ce réellement ce qui convient à ma personnalité, ou est-ce mon corps qui a décidé à ma place ?

umbrella Illustration de… heuuu…. Moi en fait ^^

Je ne vais pas vous mentir, le style boyish (ah cette manie de placer des mots anglais dans notre belle langue, ça m’hérisse le poil ! Mais je le fais quand même… J’me donnerais des gaffes) me fait rêver depuis des annéééééées !!! J’adore cette classe, ce style androgyne, je trouve cela même très très sexy ! Je fantasme sur le smoking du grand monsieur Yves Saint Laurent depuis belle lurette ! Mais soyons honnête : ce n’est pas fait pour moi, car je n’ai pas le corps qu’il faut, cela serait ridicule !

A l’inverse, une de mes amies a une morphologie très différente de la mienne (très grande, toute fine, sans courbes, une brindille quoi !), et elle s’habille de façons androgyne. Et pourtant, elle fantasme sur mes robes d’inspiration année 50, elle rêve de bustier et de « robes de femmes » comme elle les appelle. Mais malheureusement, elle n’a pas la morpho pour ça : sans nichons ni cul (« je passe mon temps à les chercher » qu’elle me dit souvent ^^), ce style ne la met absolument pas en valeur.
Donc en gros : je rêve de son style, et elle du mien. L’herbe est toujours plus verte chez le voisin, à ce qu’il paraît…

url Smoking du grand YSL <3

Bon et sinon, concrètement, c’est quoi la solution ? Beeeen honnêtement, j’en sais rien ! Je suis toujours « esclave » de ma morphologie pour m’habiller, je n’ai pas encore trouvé de recette miracle.

Alors pourquoi tout ce blabla ? Parce que pour moi, afin de se construire une penderie qui nous ressemble, il est important de se poser deux minutes et de se questionner sur ce que l’on veut, et ce que l’on peut faire.
Ca ne sert à rien de taper du pied (si si, j’ai déjà essayé), je sais d’avance que je vais ressembler à Obélix si je mets un jean boyfriend. Ou à « miss Justin Bridou » si j’ose porter une robe entièrement moulante. Du coup, je me suis résignée : pour moi, ça restera les ptites robes inspiration rétro. Parce que c’est ce qui me va le mieux. Parce que finalement ça me plaît bien. Bien sûr, je ne suis pas à l’abri d’un petit dérapage stylistique (personne n’est parfait ! Quoi que, je m’en rapproche grandement quand même…), mais je suis arrivée à un stade où je suis suffisamment à l’aise avec mon corps et mon image pour me permettre de m’en accommoder et d’en jouer à ma guise.

Et vous, vous en êtes où ? 3-format43

Episode 7

Mes chatons,

Déjà 7 épisodes ! C’est fou, je ne pensais pas que cette aventure allait autant m’emballer et que j’allais être aussi sérieuse !

Je voulais aussi vous remercier, car hier j’ai « avoué » mon handicap : je suis bègue. Et je n’imaginais pas autant de messages de soutien et d’encouragement !
La plupart des gens ont été surpris de le découvrir, car il s’avère que je ne bégaie pas vraiment dans mes vidéos. Ce qui faut savoir, c’est qu’on bégaie uniquement quand il y a des personnes. Etant seule face à la caméra quand j’enregistre, mon bégaiement ne se manifeste donc pas.
Néanmoins, cet handicap me gâche la vie à chaque petit moment anodin du quotidien : discuter avec ses collègues autour d’un café, dire des mots d’amour au téléphone à son chéri, ou même juste aller acheter une baguette de pain. Et encore, je ne vous parle pas des situations de stress (entretien d’embauche, exposé à l’école, quand il y a plus de 3 personnes dans la salle…) qui me bloquent totalement : aucun ne mot ne sortent, je répète plusieurs fois la même syllabe, tout se noue dans ma gorge… Et c’est fatal : plus on se dit qu’on ne doit pas bégayer, plus on bégaie !

Bon, je ne vais pas vous parler des heures de mon handicap, ce n’est pas du tout le thème de ce blog ! Mais néanmoins, si vous avez quelqu’un dans votre entourage qu’il l’est et que vous voulez mieux comprendre ce qu’il traverse/ressent, je vous encourage à lire le petit bouquin : « Le Bégaiement » de Elisabeth Vincent (il coûte 8€ hein, ne prenez pas en compte le prix d’Amazon).
Ce livre décrit très bien cette anomalie si peu connue, car tellement tabou en France ! Il met également l’accent sur le mal-être que peuvent ressentir les bègues, cette angoisse à chaque prise de parole, cette solitude liée à l’incompréhension des interlocuteurs.
Il faut en discuter et travailler ensemble, car à force de ne pas pouvoir dire ce que l’on veut, on en vient à se taire en permanence et à se replier sur soi.

BREF ! J’arrête d’en parler ^^
Sinon, je ne sais pas si vous avez vu mais il y a des nouveaux podcasts francophones qui ont vu le jour : Celiazut, Atelier292, et Bysandrahand !!!

Avez-vous vu également l’adorable article que Louise a écrit sur les podcasts ? J’en ai la larmichette à l’œil, MERCI <3

Lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=f1QhFpZpVHU

* Projets terminés

Chaussettes pour le KAL Chaussette (en réalité elles sont bleu canard, non pas bleu turquoise)

IMG_20150424_135820

Robe Centaurée de Deer and Doe, jean à fleurs The Sweet Mercerie

11015200_855681411171445_5485536083670963724_n

Pookies de Barbara Prime, Phil Coton3 de Phildar

 11146230_856343207771932_2236380946502844010_n

 

* Encours

Sweat Ondée de Deer and Doe, Tissu jersey The Sweet Mercerie

Couverture Mémory Blanket de, Phil Coton 3 de Phildar

 11170334_856971821042404_6385696528054885978_n

 

* IG pour SOS Préma

Organisatrice : Lolo_punto

Blog « IG pour SOS Préma » (informations, patrons, liens…)

ob_92c76a_igpoursos 

 

* Références

– Tissu jersey Ananas de The Sweet Mercerie

11051851_855092171230369_6734724703253054882_n

– Bonnet fraise, la feedufonddubois

11176366_487784481373210_1281296965_n

– Burda style n°185 – mai 2015

3478_185_couverture 

 

* Tricothé

Tricothé d’Aligre (demain, samedi 25 avril)

Apéro tricoteurs (dimanche 31 mai)

Apéros-tricoteurs-7-800x566